Le variant Delta gagne du terrain et suscite l'inquiétude dans les Landes

Le variant Delta gagne du terrain et suscite l'inquiétude dans les Landes

COVID-19 - Le variant indien, également appelé variant Delta, progresse dans les Landes. Ce département est le seul en métropole à être repassé au-dessus du seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 habitants. Une situation qui inquiète la population.

Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran sont ce jeudi matin dans les Landes, où la situation sanitaire se dégrade, en raison d'une circulation accrue du variant indien, désormais baptisé Delta. Une situation épidémique observée par Marc Friedling pharmacien biologiste, dans un laboratoire à Dax, qui voit les chiffres augmenter avec inquiétude. "Quand on regarde nos courbes, sur sept patients, cinq ont le variant Delta", constate-t-il.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Comme dans le reste des Landes, le variant Delta représente désormais 70% des cas positifs au coronavirus. "Ce qu'on voit en fait, c'est ce qu'on a vu en janvier avec le variant anglais, on voit un remplacement de ce variant par le variant Delta qui se fait assez rapidement", explique le pharmacien. Un variant plus contagieux, donc. Résultat, le taux d'incidence du département est le plus haut de France métropolitaine avec 77 cas pour 100.000 habitants. 

A l'origine, plusieurs clusters

Une situation difficile à expliquer, mais certains clusters pourraient en être à l'origine. À l'image de l'Ehpad Robert Labeyrie près de Dax, où 23 résidents et six salariés sont contaminés, la plupart positifs au variant Delta. Malgré tout, les résidents étant vaccinés, aucun n'a nécessité d'admission en réanimation. "On a découvert un premier cas de Covid chez un personnel lundi dernier, ensuite chez plusieurs résidents le lendemain. Ça nous a fortement surpris, d'autant qu'on avait été épargnés jusqu'à présent. On espère que du coup la vaccination va permettre d'éviter des formes trop graves chez les résidents", souligne la directrice, Sarah Gonzalez. 

Face à cette nouvelle progression de l'épidémie, les habitants sont partagés. "C'est inquiétant quand même", lance un riverain. "Quand on voit, dans les restaurants, les tables rapprochées ou les gens en train de discuter tout près sans les masques, il ne faut pas s'étonner", renchérit sa voisine. 

Lire aussi

Pour ralentir la progression du variant, les autorités sanitaires misent sur le vaccin. À Dax, les doses disponibles ont ainsi doublé. "On a une augmentation des doses qui est significative pour rompre la chaîne de contamination. Plus les gens seront vaccinés et moins le variant pourra circuler", avance Virginie Robin, infirmière et responsable du centre de vaccination. De nombreux créneaux sont vacants dans les Landes. À Dax, il est même possible de se faire vacciner sans rendez-vous.

Selon le centre européen de prévention et de contrôle des maladies, le variant Delta, aussi appelé variant Indien, devrait représenter 90% des nouveaux cas de l'Union Européenne d'ici fin août.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : au Royaume-Uni, deux cas du variant Omicron détectés

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Avec le variant Delta, le risque de contamination explose dans le métro

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.