Disneyland, parc Astérix, Futuroscope... Les dates et règles de réouverture des parcs d'attractions

Disneyland, parc Astérix, Futuroscope... Les dates et règles de réouverture des parcs d'attractions

DÉCONFINEMENT - Les parcs pourront de nouveau proposer leurs attractions au public à compter du 9 juin. Mais tous n'ont pas choisi cette date pour rouvrir.

L'épidémie de Covid-19 fait toujours des siennes, mais les Français peuvent de nouveau, peu à peu, goûter aux loisirs. C'est déjà le cas avec les terrasses de bars et de restaurants depuis mercredi 19 mai. Une date à laquelle les parcs d'attractions étaient eux aussi censés pouvoir rouvrir, mais seulement pour leurs activités en plein air, donc... sans attraction. Alors, tous ont choisi d'attendre au moins le 9 juin pour renouer avec le public.

Concernant le protocole, le Snelac (Syndicat national des espaces de loisirs, d'attractions et culturels) a déjà annoncé, le 12 mai dernier, que "le pass sanitaire ne sera pas exigé à l'entrée des parcs de loisirs". "Il faut encore que ce soit confirmé par un décret", nous précise néanmoins le président de l'organisation, Arnaud Bennet, également directeur général du parc Le Pal, situé dans l'Allier.

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Pour le représentant des parcs d'attractions, la décision des autorités "est logique puisque cet outil était prévu pour les événements ponctuels type concert, spectacle… et non pour des événements du quotidien. Contrairement à ces événements ponctuels qui se consomment avec anticipation (réservation parfois longtemps à l’avance), les parcs correspondent à des achats spontanés, parfois même décidés le jour-même".

Dans le même temps, Arnaud Benett souligne l'incongruité de la position officielle concernant les jauges : si la possibilité maximale d'accueil des visiteurs est déjà établie pour les parcs zoologiques en plein air (65%) ou les festivals de plein air assis (65% jusqu'à 5000 personnes), les parcs d'attractions, eux, n'ont pas encore de consignes claires émanant des autorités. Sur ce point comme sur d'autres, les différents parcs ont donc établi leurs propres règles. C'est aussi le cas du port du masque : obligatoire, à l'échelle nationale, pour toute personne de plus de 11 ans, il est imposé par certains parcs dès 6 ans.

Disneyland Paris : réouverture le 17 juin

Contrairement à ses principaux concurrents, Disneyland Paris, situé à Marne-la-Vallée, ne rouvrira pas le 9 juin, mais une semaine plus tard, le 17, avec les Parcs Disneyland et Walt Disney Studios, donc, mais aussi l'hôtel Disney's Newport Bay Club et le Disney Village.

Le complexe, qui accueille chaque année des millions de visiteurs - 14,8 millions en 2015 -, avait cessé son activité entre le 13 mars et le 15 juillet 2020, et, après un intermède estival, avait refermé ses portes le 30 octobre. Dès le 17 juin, il demandera à ses clients "de se soumettre à un auto-diagnostic de leur état de santé avant toute visite" et "tous les visiteurs de six ans et plus ainsi que les prestataires externes devront porter un masque conforme, et ce à tout moment de la journée (à l'exception des repas)"

Lire aussi

Sur place, "certains spectacles, expériences ou événements n'auront pas lieu ou pourront être modifiés", indique aussi la direction, ajoutant que dans les attractions, "la configuration de chaque véhicule, ainsi que l'embarquement, seront adaptés à la distanciation physique".

Dans le même temps, à certaines heures de la journée, la réservation d'un "pass" via l'application mobile officielle sera "nécessaire afin de rejoindre la file d'attente des attractions les plus populaires pendant un créneau horaire dédié". Les aires de jeux pour enfants, ainsi que les "rencontres traditionnelles" avec les personnages Disney "resteront temporairement indisponibles".

Les salles de spectacles couvertes et en plein air "seront configurées pour assurer la distanciation physique", fait également savoir Disneyland Paris, mettant en avant le renforcement de la fréquence de nettoyage des attractions "avec une attention toute particulière pour les zones de contacts fréquents". Disney a également prévu d'augmenter la présence de ses personnages fétiches dans les allées, afin de compenser l'absence de parade, qui engendre une concentration de visiteurs trop importante.

Le Puy du Fou : réouverture le 10 juin

En attendant de revoir Minnie, Mickey et toute la bande made in Disney, les amateurs d'évasion pourront se rendre au Puy du Fou - plus de 2,3 millions de visiteurs en 2019 - dès le 10 juin prochain, tel qu'annoncé par la direction le 12 mai. Là encore, la réouverture sera adaptée aux conditions sanitaires, puisque le public ne sera accueilli que quatre jours par semaine. 

"Du 10 juin au 30 juin inclus, le Puy du Fou accueillera ses visiteurs du jeudi au dimanche uniquement. Les horaires de début du spectacle nocturne 'Les Noces de Feu' seront adaptés et avancés afin de permettre aux visiteurs de respecter le couvre-feu en vigueur". Puis, "à compter du 1er juillet, si la situation sanitaire le permet, le Puy du Fou sera ouvert tous les jours de la semaine conformément au calendrier initial", fait savoir le parc, indiquant qu'il fermera ses portes à partir du 7 novembre. Les restaurants seront ouverts dès le 10 juin "selon les protocoles sanitaires stricts mis en place par les Services de l’État".

Le parc Astérix : réouverture le 9 juin

Pour ne pas attendre un jour de plus, le parc Astérix a décidé de "redémarrer tambour battant." "Nous ouvrons le 9 juin avec toutes nos attractions", savoure, dans lr reportage de TF1 en tête de cet article, Delphine Pons, la nouvelle directrice de l'établissement.

Mais pour s'offrir une chance de saluer Astérix, Obélix ou son fidèle Idéfix - en respectant les mesures de distanciation sociale -, il faudra, ici aussi, se plier à un protocole sanitaire strict : réservation obligatoire, port du masque dès 11 ans, distance de plus de deux mètres entre chaque groupe de visiteurs. Et pour "ne pas créer de regroupements de visiteurs", l'enseigne prévoit l'annulation de ses animations de rues.

Delphine Pons se veut par ailleurs rassurante, soulignant que le parc est "un environnement très vaste de 80 hectares. On a 50 m² en moyenne par visiteur, ce qui est bien supérieur aux jauges à 4 m² ou 8 m²". "A l'échelle du parc Astérix dans son intégralité, la capacité est définie à 30.000 personnes et nous allons proposer une jauge à 65% de cette capacité", soit 20.000 personnes qui peuvent d'ores et déjà réserver. Un rappel toutefois : l'exécutif n'a pas encore communiqué quant à la jauge à laquelle seront soumis les parcs d'attractions

Le Futuroscope : réouverture le 9 juin

Dans la Vienne aussi, au Futuroscope, on n'a pas une minute à perdre, et les portes rouvriront dès que possible. "Le Parc sera ouvert du 9 au 13 juin en continu, le week-end du 19-20 juin puis tous les jours à partir du 26 juin", indique l'établissement dans un communiqué. En revanche, les visiteurs ne pourront pas assister aux shows nocturnes du Futuroscope, "puisque le parc ne souhaite pas instaurer de pass sanitaire", faire savoir la direction à LCI. Les tests PCR ne seront pas non-plus exigés. Deux derniers dispositifs, rappelons-le, que l'exécutif ne devrait pas non plus exiger.

Par ailleurs, le masque sera obligatoire pour tous les visiteurs de 11 ans et plus, comme exigé par les autorités à l'échelle du pays. "La grande superficie du parc (40 hectares) permet par ailleurs de respecter la distanciation physique pour tous les visiteurs et les salariés du Futuroscope", souligne aussi Rodolphe Bouin, président du directoire du Futuroscope, dans un communiqué.

L'enseigne indique également mettre en place "un système de file d’attente virtuelle dans quatre attractions majeures", à savoir L’Extraordinaire Voyage, la Vienne Dynamique, Sébastien Loeb Xperience et l’Age de Glace. Objectif : "permettre aux visiteurs de réserver un créneau d’accès à l’attraction afin de faciliter les flux."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 16 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône en vigilance canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père en garde à vue

EN DIRECT - Masque à l'école : il pourra être enlevé à la récréation mais pas dans les classes

Rappel massif de glaces : qu'est-ce que l'oxyde d'éthylène, la substance en cause ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.