Covid-19 en Île-de-France : vers des reports massifs d’opérations dans les hôpitaux ?

Covid-19 en Île-de-France : vers des reports massifs d’opérations dans les hôpitaux ?

L'Hexagone compte aujourd'hui 26 756 malades du Covid-19 hospitalisés. En Île-de-France, 1 360 de ces malades sont en réanimation pour 1 050 places. Débordés, les hôpitaux vont devoir reporter un très grand nombre d'interventions chirurgicales.

C'est bien en Île-de-France que la tension dans les hôpitaux est la plus forte. Dans cette région, les services de réanimation devraient accueillir 1 550 malades d'ici la fin de la semaine. C'est bien au-delà des capacités initiales. Pour y parvenir, l'autorité régionale de santé a fixé un objectif aux hôpitaux. Il consiste à déprogrammer 40% des opérations. Et ce n'est qu'une étape. La semaine prochaine, ils devront passer à 1 800 lits de réanimation et peut-être 2 200 la semaine suivante. Cela représenterait 80% d'opérations déprogrammées.

Toute l'info sur

Le 20h

D'autres régions sont aussi sous tension. En PACA, la saturation des réanimations a déjà conduit à reporter 40% des opérations. Dans les Hauts-de-France, ce chiffre approche les 50%. Des poses de prothèse de hanche par exemple figurent parmi ces reports. En revanche, des spécialités comme la cancérologie sont encore sanctuarisées. Pour qu'elles le restent, les médecins en appellent à la responsabilité de chacun. Il faut continuer à respecter toutes les restrictions.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

"The Voice All Stars" : ces 6 talents qu’on aimerait voir en finale

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.