Ils sont chargés de rassurer et d'informer : qui sont les ambassadeurs de la vaccination ?

Ils sont chargés de rassurer et d'informer : qui sont les ambassadeurs de la vaccination ?

ARSENAL - Depuis deux mois, le département de la Seine-Saint-Denis a déployé sur son territoire pas moins de 45 ambassadeurs de la vaccination, tous acteurs majeurs de la vie locale, pour informer la population sur la campagne de vaccination en cours.

Alors que la campagne de vaccination s’accélère en France, avec la mise à disposition de stades, l’ouverture de centres de vaccination ou encore la mise en place de "vaccidrives", le département de la Seine-Saint-Denis a décidé d’emboîter le pas en mobilisant les acteurs locaux. Ainsi, depuis le mois de février, 45 volontaires ont été recrutés et formés pour devenir ambassadeurs de la vaccination. Leur mission : donner des informations utiles et répondre aux questions des habitants.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

C’est notamment le cas de Sébastien, co-gérant d’une boulangerie à Saint-Denis. Depuis deux mois, le Dyonisien est ambassadeur de la vaccination et prend son rôle très à cœur. Au même titre que son équipe. "Il faut conseiller les gens, on est là pour ça. On est un peu leur deuxième petite famille ici", explique Dalila, employée de la boulangerie, au micro de TF1. Néanmoins, ce rôle d’informateur et de médiateur a été compliqué dans un premier temps.

La meilleure médiation, c’est la médiation par les pairs- Mathieu Hanotin, maire de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis

"Au début, il y a deux mois, c’était compliqué, il fallait convaincre. Maintenant, on en entend parler c’est assez facile", avoue Sébastien. Comme lui, des pharmaciens, des garagistes ou encore des restaurateurs occupent cette fonction et sont chargés d’informer la population sur la campagne de vaccination, faire le lien avec la mairie ou encore donner les dernières données concernant les lieux de vaccination, surtout comment procéder pour s’y rendre.

"On s’est dit que la meilleure médiation à faire, c’était de la médiation par les pairs, par des personnes que vous croisez au quotidien dans une autre situation, et qui eux, parce qu’on leur a expliqué, parce qu’on les a formés, sont en capacité de vous donner une information fiabilisée", développe Mathieu Hanotin, le maire de Saint-Denis. 

Lire aussi

Un bus permettant d'informer et vacciner

Outre ces ambassadeurs et les centres de vaccination mis en place, un bus de la vaccination a également été mis à disposition. Une nouvelle initiative faite pour aller au plus près de la population, comme à Noisy-le-Grand, pour des prises de rendez-vous. "Je passais ici par hasard mais je suis en véritable détresse pour ma maman. Et le fait qu’ici on nous propose de le faire aussi rapidement c’est génial", se réjouit une habitante de la ville. Un bus qui fait le tour du département de la Seine-Saint-Denis, pour informer mais aussi pour vacciner. 

"On passe dans une ville pour prendre des rendez-vous, et ensuite on repasse pour vacciner avec le bus. La plupart du temps, on peut faire entre 48 et 100 vaccinations", explique Emmanuelle, volontaire travaillant dans ce bus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

VIDÉO - Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : l’Australie pourrait maintenir ses frontières fermées jusqu’à fin 2022

Vaccination : le calendrier accélère, les dates clés pour s'y retrouver

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.