Covid-19 : le pic de la deuxième vague dépassé en réanimation

Covid-19 : le pic de la deuxième vague dépassé en réanimation

Le nombre de patients Covid en réanimation a dépassé ce lundi 29 mars celui du pic de la deuxième vague en novembre. Il y a actuellement 4 974 malades dans nos services de réanimation.

C'est un cap symbolique. Il y a ce lundi soir 4 974 malades du Covid en réanimation en France. Le pic de la deuxième vague est largement dépassé. Le 16 novembre, les services de réanimation étaient occupés par 4 903 patients. Leur nombre avait ensuite baissé grâce au confinement.

Toute l'info sur

Le 20h

Avec près de 5 000 personnes encore en réanimation, nous sommes encore loin du record de la première vague qui s'élevait à 7 019 le 8 avril 2020. Soit 23 jours après le début d'un confinement national strict. L'épidémie était alors concentrée sur le Grand Est et l'Île-de-France. Les réanimateurs avaient pu bénéficier des renforts d'autres régions.

La situation n'est plus du tout la même aujourd'hui. Les soignants craignent de devoir trier les malades. "On va arriver au bout de nos capacités. Contrairement à la première vague, on a aussi le flux de patients non-Covid. On sera amené à faire des choix inévitablement, puisque les lits deviendront de plus en plus rares", alerte le Dr Hawa Keïta-Meyer.

Autre spécificité de cette troisième vague, l'âge des patients a baissé : 65 ans en moyenne. Alors que la durée d'hospitalisations a augmenté, le niveau des contaminations ne cesse de croître ces dernières semaines. On compte en moyenne 35 532 cas positifs quotidiens. Au total, 28 322 malades sont hospitalisés.

À deux jours du Conseil de défense, la situation sanitaire continue de se dégrader et suscite la plus grande inquiétude.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : 250.000 foyers privés d’électricité dans la moitié nord du pays

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

Meurtre de Gabby Petito : des "restes humains" retrouvés près d'affaires de son fiancé en fuite

EXCLUSIF - "On ne connaissait pas Nordahl Lelandais" : pour la première fois, des invités du mariage où a été enlevée Maëlys témoignent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.