Covid-19 : le reconfinement comme dernier recours pour l'Île-de-France ?

Covid-19 : le reconfinement comme dernier recours pour l'Île-de-France ?

Le gouvernement a choisi d'éviter le reconfinement en Île-de-France. Pour aider le système hospitalier à résister, il faut donc transférer les patients vers d'autres régions moins saturées.

Il était un peu plus de dix heures ce dimanche quand les deux ambulances du SAMU sont arrivées sur le tarmac d'Orly (Val-de-Marne). A bord, deux patients âgés de 33 et 70 ans, inconscients mais suffisamment stables pour supporter le voyage de l'hôpital de Meaux en cours de transfert.

Toute l'info sur

Le WE

Avec ces nouvelles évacuations sanitaires, le gouvernement affiche sa stratégie. Face à la vague qui monte en Île-de-France, il veut tout tenter pour éviter un reconfinement. "Nous prendrons toujours les mesures nécessaires. Et nous faisons tout pour ne pas avoir à prendre des mesures plus difficiles, contraignantes pour les Français", a précisé Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement.

Un hélicoptère a aussi été mobilisé pour évacuer un patient de l'hôpital de Meaux (Seine-et-Marne) transporté vers Nantes (Loire-Atlantique). En tout, trois malades ont quitté la région d'Île-de-France ce dimanche pour libérer des places en réanimation. Les transferts vont s'intensifier dès lundi par voie aérienne et par TGV médicalisé en fin de semaine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de 5.950 Français en réanimation, 324 décès en 24h

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Castex annonce la suspension de tous les vols entre le Brésil et la France "jusqu'à nouvel ordre"

Variant brésilien : comment éviter sa propagation en France ?

Lire et commenter