Covid-19 : les tests antigéniques arrivent

Covid-19 : les tests antigéniques arrivent

Pour tenter de freiner la propagation du Covid-19, le gouvernement a organisé le déploiement de nouveaux tests de dépistage rapide. Depuis quelques jours, les médecins, les pharmaciens et les infirmiers peuvent pratiquer ces tests antigéniques.

Un pharmacien va procéder à l'un de ses premiers tests antigéniques. Le patient présente des symptômes du Covid-19. Le prélèvement se fait comme pour un test PCR classique. Le résultat apparait en quelques minutes comme sur un test de grossesse. Testé positif, le patient restera donc à l'isolement. Le pharmacien contacte ensuite l'Assurance maladie pour prévenir tous les cas contacts. Le patient ne paie rien car le test est pris en charge à 100% par la Sécurité sociale.

Tous les pharmaciens qui le souhaitent, mais aussi les généralistes et les infirmiers peuvent désormais procéder au prélèvement. 

Toute l'info sur

Le 20h

Moins fiable donc plus risqué ?

Le docteur Armand Semerciyan, lui, hésite. Ce médecin généraliste à Clamart affirme qu'il est délicat de pratiquer ces tests dans son cabinet. Il n'a pas de local dédié pour effectuer le prélèvement. Le patient ayant retiré le masque risque donc de propager le virus dans le cabinet. Pour autant, il a commandé une boîte de ces tests antigéniques chez le pharmacien. Ce dernier non plus ne tient pas à faire de prélèvement faute de place dédiée.

À Saint-Omer dans le Pas-de-Calais, les tests de dépistage viennent de commencer. La mairie a mis à disposition des pharmaciens des chalets extérieurs pour faire les prélèvements. Comme le test antigénique est moins sensible que celui pratiqué en laboratoire de ville, le respect des gestes barrières est rappelé au patient testé négatif. Et si la personne présente des symptômes, elle sera orientée vers un test PCR, jugé plus fiable.

Face à l'ampleur de la seconde vague épidémique, certains pays, comme la Slovaquie, ont décidé de tester ainsi toute leur population. La France, quant à elle, veut tester davantage et plus rapidement. Des dispositifs seront ainsi mis en place dans les gares. Ce sera aussi le cas dans les aéroports d'ici la fin de la semaine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Officiellement investi, Joe Biden promet d'être "le président de tous les Américains"

EN DIRECT - Stations de ski : pas de réouverture des remontées mécaniques le 1er février

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

La vitamine D protège-t-elle des formes graves du Covid-19 ?

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter