Covid-19 : marqués par la première, les soignants de l’hôpital de Melun craignent une deuxième vague

Covid-19 : marqués par la première, les soignants de l’hôpital de Melun craignent une deuxième vague

REPORTAGE - Beaucoup de soignants restent profondément marqués par cette crise sanitaire d'une ampleur inédite. À Melun (Seine-et-Marne), tous craignent une deuxième vague de l'épidémie.

En mars dernier, les soignants de l'hôpital de Melun ont dû s'armer de courage pour faire face à la première vague de l'épidémie de coronavirus. Aux urgences, le manque de matériel s'est fait ressentir. Il a fallu pousser les murs et réorganiser l'hôpital. Le nombre de lits de réanimation a doublé et les journées se sont enchaînées. En première ligne face à la violence de l'épidémie, les soignants s'inquiètent désormais face à l'éventualité d'une deuxième vague.

Toute l'info sur

Le 13h

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 15/07/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 15 juillet 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

Val-de-Marne : une adolescente de 17 ans tuée à coups de couteau, le suspect arrêté

EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue, les enquêteurs recherchent ses armes

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

"Excusez-moi, je me rends" : la fin de cavale du fugitif des Cévennes, "affaibli et hagard"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.