Masque, jauges, télétravail : ces règles qui pourraient être durcies face à la 5e vague

Masque, jauges, télétravail : ces règles qui pourraient être durcies face à la 5e vague

COVID-19 - Selon le gouvernement et les autorités sanitaires, la France est entrée dans une cinquième vague épidémique. Le nombre de contaminations a notamment augmenté très rapidement. Faut-il mettre en place de nouvelles restrictions ?

Rebelote. Plusieurs mois après la dernière vague épidémique, et malgré un taux de vaccination fort, la France est de nouveau confrontée à un rebond des contaminations au Covid-19. Le nombre de cas quotidien a ainsi augmenté de 82% en l'espace d'une semaine (18.479 cas en moyenne chaque jour). Forcément, les autorités sanitaires craignent que ce nouveau sursaut du virus se déplace, avec plusieurs semaines, vers l'hôpital. Lequel est encore, à bien des égards, plus fragile qu'au début de la pandémie. 

Toute l'info sur

La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Pour faire face à cette nouvelle menace, le gouvernement envisage un nouveau durcissement des restrictions sanitaires. Les hypothèses de fermetures, couvre-feu ou confinement ne sont pas sur la table. En revanche, le port du masque pourrait être réinstauré de manière plus généralisée. C'est en tout cas ce que préconise Anne-Claude Crémieux, infectiologue à l’hôpital Saint-Louis. "Aujourd’hui, étant donné que la protection des vaccins contre les contaminations a diminué, il faut vraiment continuer à porter le masque en lieux clos. Tout le monde doit le porter pour que la protection soit optimale", explique cette épidémiologiste dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article. Les restaurateurs n'y semblent, en tout cas, pas vraiment hostiles. "On appréhende un peu les annonces, je ne vous le cache pas. Maintenant, si, pour éviter un reconfinement, on doit reporter le masque et remettre les distanciations sociales, on le fera ", explique Julien Mourgues, gérant du restaurant "Le Vénitien" à Paris. 

Les autorités locales n'ont d'ailleurs pas attendu le feu vert du gouvernement puisque le port du masque a été restauré dans certaines rues et sur certains marchés de l'Hexagone. 

Prioriser le télétravail ?

Autre parade sur laquelle planche l'exécutif, le télétravail. Selon une étude menée l’hiver dernier sur 77.000 Français, il réduit de 30% le risque de contaminations. Pour de nombreuses entreprises, toutefois, l’idéal est plutôt de laisser le choix aux salariés. "Nos collaborateurs ont tous été très contents d’avoir la possibilité de revenir au boulot. De pouvoir faire un déjeuner ou des réunions en présentiel", confie Lydie Da Silva, directrice des ressources humaines de l'agence d’intérim en ligne "Iziwork". "Si on a de nouvelles mesures restrictives, bien-sûr qu’on les appliquera", tempère-t-elle tout de même. 

Lire aussi

Les jauges et marquages pourraient également faire leur retour, de manière plus stricte. 

T F1 | Reportage J. Devambez - D. Sitbon - O. Cresta.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.