Covid-19 : Mayotte submergée par le variant sud-africain

Covid-19 : Mayotte submergée par le variant sud-africain

REPORTAGE - Outre-mer, la situation sanitaire s'aggrave à Mayotte à cause du variant sud-africain, très contagieux. Des renforts de la sécurité civile sont arrivés sur place ce mercredi matin.

Les 35 hommes et femmes de la sécurité civile ainsi que leurs matériels ont décollé mardi soir de Marseille. L'île de Mayotte a besoin d'eux en urgence. Ils vont s'installer dans un hôpital en cours de construction. Selon les explications du lieutenant-colonel Michel Cherbetian, un premier diagnostic sera effectué et en fonction de la gravité de l'état des malades, ils seront envoyés soit à l'hôpital de Mayotte soit dans un autre hôpital.

Toute l'info sur

Le 13h

Les courbes de cette dernière semaine inquiètent. Le nombre de contaminations a explosé tout comme le nombre de décès. Par ailleurs, les chiffres ont doublé depuis le mois de janvier, comme si le confinement mis en place depuis deux semaines n'avait aucun effet. "Ce deuxième confinement ne sert strictement à rien car les gens ne le respectent pas comme le premier", confie une habitante.

Il s'agit également de protéger les hôpitaux en tension mais pas encore submergés. L'île de Mayotte se bat contre le variant sud-africain qui est plus transmissible. Avec 36 lits de réanimation, les autorités sont obligées de procéder en moyenne à quatre évacuations sanitaires par jour vers l'île de La Réunion.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter