Nombre de jours, cas contact... Cinq questions sur l'isolement des malades du Covid

Nombre de jours, cas contact... Cinq questions sur l'isolement des malades du Covid

VIRUS - Avec l'arrivée des variants britannique, brésilien et sud-africain, les mesures d'isolement ont peu à peu évolué au fil des semaines. Combien de temps une personne positive doit-elle désormais s'isoler, et quelles autres personnes sont concernées ?

Ces dernières semaines, avec l’apparition des variants britannique, brésilien et sud-africain, les consignes d’isolement ont évolué pour les personnes testées positives au Covid-19. Si celles-ci le souhaitent, elles peuvent recevoir la visite de médecins ou d'infirmiers libéraux missionnés pour rappeler la marche à suivre pour s’isoler correctement, les rassurer et répondre à leurs questions.

Toute l'info sur

La France face à une 3ème vague d'ampleur

En Mayenne, par exemple, près de 160 personnes ont bénéficié de ces visites à domicile, entièrement prises en charge par la sécurité sociale et organisées depuis début janvier. Mais quelles sont ces règles d’isolement à impérativement respecter ?

Qui sont les personnes concernées ?

Comme l’indique le site de l’Assurance maladie, l’isolement est recommandé pour les personnes testées positives au Covid-19, celles en attente d’être dépistées et présentant des signes de la maladie ou étant identifiées comme ayant été en contact avec une personne malade du Covid-19. Les personnes testées négatives mais étant contact à risque ou encore vivant sous le même toit qu’une personne positive au Covid-19 sont également concernées par l’isolement. C’est également le cas des personnes de retour d’un déplacement pour motif impérieux.

Combien de jours d’isolement ?

Si l’isolement était à l’origine fixé à sept jours, puis dépendait de la présence ou non d’un variant, ce n’est désormais plus le cas. Depuis le 22 février dernier, "les durées d’isolement ne dépendent plus du type de virus détecté", indique l’Assurance maladie. Pour une personne testée positive avec des symptômes du Covid-19, "l’isolement doit durer 10 jours à compter des premiers symptômes"

Même chose pour une personne testée positive sans symptôme. Petite nuance, pour les malades présentant des symptômes de la maladie, il est également recommandé d’attendre 48 heures supplémentaires "après la disparition de la fièvre pour terminer son isolement", en cas de température au dixième jour d’isolement.

Où s'isoler ?

Selon le site d'Ameli, il est possible pour la personne contaminée de rester chez soi pendant la période d'isolement, "si les conditions matérielles s’y prêtent et après en avoir discuté avec son médecin". Néanmoins, l'Assurance maladie indique qu'en cas d'impossibilité de s'isoler à domicile, "d'autres solutions peuvent être proposées telles qu’un centre de vacances, un hôtel, un lieu d’hébergement collectif".

Quelles précautions prendre ?

En cas de test positif au Covid-19, l'Assurance maladie recommande d'éviter au maximum les contacts avec d'autres personnes, "rester dans une pièce séparée de ses proches" mais aussi "dormir de prendre ses repas seul", "utiliser une salle de bain et des toilettes séparées" afin d'éviter toute contamination. Il est également important de ne pas partager les objets de tous les jours avec ses proches, à savoir les serviettes de toilette, le savon ou encore le téléphone.

Il est évidemment fortement déconseillé de toucher et embrasser ses proches, alors que le port d'un masque chirurgical est imposé en cas de proximité avec une autre personne. Une proximité qui doit être d'au moins 2 mètres et limitée à 15 minutes en cas de discussion. Tout contact avec des personnes fragiles, âgées de plus de 65 ans ou présentant des maladies chroniques est également à éviter.

Qu’en est-il des cas contacts ?

Pour une personne vivant avec une personne positive au Covid-19, un test négatif doit être réalisé sans tarder avant un isolement de sept jours après la guérison de la personne positive au Covid-19. "Après ces sept jours et si elle ne présente aucun symptôme, le cas contact réalise un nouveau test (antigénique ou RT-PCR) : si ce test est négatif, l'isolement peut prendre fin", précise Ameli.

L’isolement de sept jours est également exigé pour toute personne de retour d’un déplacement pour motif impérieux, professionnel ou personnel : "À l’issue des sept jours, il convient de faire un test de dépistage. Pour prendre en compte la réception des résultats, l’isolement peut durer neuf jours au total."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter