Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

GESTES BARRIÈRES - Olivier Véran a détaillé ce jeudi de nouvelles mesures de restriction pour faire face à la cinquième vague de Covid-19. Le port du masque redevient obligatoire dès ce vendredi partout en intérieur et pour des événements en extérieur. On fait le point.

À compter de ce vendredi 26 novembre, "un décret rendra à nouveau obligatoire le port du masque partout en intérieur" dans les lieux recevant du public, y compris les lieux où le pass sanitaire est réclamé, a annoncé ce jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran. Par ailleurs, "les préfets seront aussi habilités à rendre obligatoire le port du masque pour des événements en extérieur, tels que par exemple les marchés de Noël", qui seront soumis au pass sanitaire, "ou des brocantes", a-t-il précisé.

Toute l'info sur

La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Une annonce qui a plutôt du mal à passer, comme a pu le constater le JT de 13H dans une brasserie d'Issy-les-Moulineaux. "On est vacciné, on a fait le nécessaire donc on n'a plus envie du masque", réagit par exemple Raymond Kouloghiannis, garçon de café au restaurant "Les colonnes", dans la vidéo en tête de cet article. Un sentiment partagé par les consommateurs : "Le port du masque obligatoire dans les restaurants, je trouve ça un peu injuste parce qu'on était quand même fier de retrouver nos libertés", se lamente l'un d'eux, accoudé au bar. 

Pendant ce temps, à Lille, François Carpentier, buraliste, tente de relativiser. "Le plus important, c'est d'éviter le confinement parce qu'on a besoin de travailler tout simplement. On n'est pas de nature à rester chez nous et à fermer", dit-il.

Au cas par cas en extérieur

Dans le détail, le masque redevient donc obligatoire dans les bars et les restaurants, sauf évidemment quand vous consommez, au cinéma, dans les salles de sport ou encore dans les musées. Même si dans la plupart de ces derniers, le masque devait déjà être porté pendant les visites, comme l'explique  à TF1 Denis Butaye, le directeur du musée français de la carte à jouer. "Depuis la réouverture des musées, depuis le mois de mai, nous sommes déjà dans ce type de précaution et ce protocole est appliqué. Ce qui aurait pu changer, c'est une question de jauge, mais visiblement ce n'est pas ça qui a été décidé", souligne-t-il.

 À l'extérieur, le port du masque se fera au cas par cas, en fonction des directives préfectorales, mais le gouvernement recommande de le mettre dans les grands lieux de concentration. Au marché de Noël de Lille, il est déjà obligatoire, en plus du pass sanitaire, et ça ne semble pas poser de problèmes : "On veut vraiment revivre les fêtes comme on aime les vivre et le masque, on a l'habitude maintenant", avance une riveraine. Le vendeur de thé à côté semble, lui, un peu plus circonspect. "On a besoin de baisser le masque pour sentir ce qu'on va acheter, ce qui va nous plaire, mais bon on fait avec. Et puis, ça n'entame pas la bonne humeur de tout le monde. Il y a toujours beaucoup de monde sur le marché de Noël", lance-t-il.

Lire aussi

Certains y voient même un avantage. "On a tellement l'habitude de le porter et puis quand il fait froid, ça nous réchauffe", s'amuse deux Lilloises. Tout est donc une question de point de vue. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : en Allemagne, les restrictions contre les non-vaccinés divisent

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.