Patients prioritaires, nombre de doses… Comment va se passer la vaccination chez les généralistes ?

Patients prioritaires, nombre de doses… Comment va se passer la vaccination chez les généralistes ?

COVID-19 - Les médecins généralistes ont jusqu'à ce mercredi soir à 23 heures pour réserver leurs doses de vaccin, avant de pouvoir réaliser les premières injections jeudi 25 février. Qui sera concerné et comment se déroulera cette nouvelle étape de la campagne vaccinale ?

Le 25 février prochain marquera un nouveau tournant dans la stratégie vaccinale en France. À partir de cette date, les 100.000 généralistes de l'Hexagone auront la possibilité de vacciner une certaine catégorie de la population. Ces médecins ont jusqu’à 23h ce mercredi 17 février pour réserver leurs doses en pharmacie. Voici ce qu’il faut savoir concernant cette nouvelle étape.

Toute l'info sur

Le 13h

Qui sera concerné ?

Les personnes âgées entre 50 et 64 ans auront la possibilité de se faire vacciner, avec des publics prioritaires, à savoir les personnes présentant des facteurs de risques tels que le diabète, l’obésité ou encore des maladies respiratoires. Selon l’Agence régionale de santé (ARS), le dispositif sera progressivement élargi aux personnes de moins de 65 ans, sans facteur de risque, dans les prochains mois.

"On a établi une liste de patients prioritaires sur la première semaine, et on dira : 'Oui, c’est possible la semaine prochaine ou bien, c’est possible dans quinze jours ou trois semaines, en fonction des consignes gouvernementales que nous allons avoir", explique Vincent Rébeillé-Borgella, médecin généraliste et secrétaire régional de l'URPS médecins libéraux à Lyon, dans le sujet en tête de cet article.

Quel vaccin sera utilisé ?

Pour les moins de 65 ans, le vaccin qui sera utilisé est celui conçu par le groupe pharmaceutique AstraZeneca. Ce dernier, autorisé en Europe le 29 janvier dernier, est administré en France depuis le 6 février dans les 1.350 centres de vaccination installés en France. 

En revanche, pour le moment, ce vaccin n'est pas autorisé aux personnes âgées de plus de 65 ans, la Haute Autorité de Santé (HAS) estimant qu’il "manque des données" pour ces dernières.

Quelle quantité sera livrée ?

En raison de problèmes d’approvisionnement, les doses sont pour le moment très limitées, avec à peine 700.000 pour toute la France, pour une population cible de 10 millions de personnes.

Lire aussi

Combien de doses par médecin ?

"Pour l’instant, les doses que nous allons recevoir sont réservées uniquement aux médecins ayant effectué une pré réservation sur le site officiel. C’est un flacon par médecin, qui permet de faire dix vaccinations", précise Frédéric Viret, pharmacien à Saint-Priest, dans le Rhône. Une augmentation progressive des livraisons devrait permettre aux médecins qui le souhaitent d’obtenir entre deux et trois flacons à partir du 1er mars.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Jean Castex débloque 60 millions d'euros pour les éleveurs en grande difficulté

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Comportement, climat, géographie... pourquoi les chiffres du Covid font-ils le yoyo d'une région à une autre ?

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Lire et commenter