Covid-19 : quelle stratégie de vaccination pour la France ?

Covid-19 : quelle stratégie de vaccination pour la France ?

Emmanuel Macron a confirmé ce samedi l'accélération du calendrier de vaccination contre le coronavirus. Mais le président redoute aussi un monde à deux vitesses quant à sa distribution. La France est-elle prête à relever le défi ?

La priorité du gouvernement est de vacciner rapidement les soignants et les personnes à risque, soit 23 millions de personnes. Quand pourra-t-on alors se faire vacciner ? Les premières livraisons devraient arriver dans l'Hexagone dans deux ou trois mois. L'Etat a déjà sécurisé quatre millions de doses auprès de sept laboratoires, parmi eux le britannique AstraZeneca et l'américain Pfizer. Ils seront les premiers à fournir près de huit millions de doses dès la mi-janvier.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Où pourra-t-on se faire vacciner ? En priorité, à l'hôpital, mais la Haute Autorité de santé veut aussi placer les médecins libéraux en première ligne. "Je pense que c'est une bonne chose parce qu'on se souvient tous de Roselyne Bachelot et de la campagne de 2009 avec les fameux vaccinodromes", estime Jean-Paul Hamon, président d'honneur de la Fédération des Médecins de France (FMF). Des vaccinodromes déserts. En réalité, des gymnases ou des lieux déconnectés des soins, symbole de l'échec de la campagne de vaccination contre le virus H1N1. Selon ce médecin généraliste, " les patients font confiance à leur médecin généraliste, mais l'administration, non".

Qui pourra vacciner ? Les médecins, mais pas seulement. À ce stade, le gouvernement souhaite aussi réserver l'acte de vaccination aux professions paramédicales, accompagnées d'un médecin ou d'un pharmacien. "Nous avons déjà la capacité de faire les vaccins contre la grippe. Donc si nécessaire, bien évidemment, nous serions prêts à donner un coup de main", a souligné Mustapha Larbaoui, gérant de la pharmacie principale à Trappes dans les Yvelines. Pour acheter les doses, les distribuer, mais aussi rémunérer ceux qui inoculent les vaccins, une provision de 1,5 milliard d'euros a été votée dans le budget de la Sécurité sociale.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

Grève à la SNCF : 8 trains sur 10 sur la ligne TGV Atlantique ce samedi

EN DIRECT - Covid-19 : le taux d'incidence remonte en Allemagne, pour atteindre son niveau de mai

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.