Covid-19 : un élevage de visons contaminé en France

Covid-19 : un élevage de visons contaminé en France

Après le Danemark, les Pays-Bas et la Suède, un élevage de visons français a été contaminé à son tour par le Covid-19. Un millier d'animaux doivent être abattus en Eure-et-Loir. Les autorités craignent une mutation du virus.

Des traces de Covid-19 ont été détectées pour la première fois dans une ferme de visons en Eure-et-Loir. Par précaution, le gouvernement a décidé d'abattre tous les animaux du cheptel. C'est une première dans l'Hexagone. "L'abattage des 1 000 animaux encore présents sur l'exploitation et l'élimination des produits issus de ces animaux ont été ordonnés".

Toute l'info sur

LE WE 20H

La France compte quatre élevages de visons. En Haute-Saône, il n'est pas contaminé. Mais les deux autres fermes situées dans l'Orne et dans la Meuse sont toujours en cours d'analyse. Le ministère de l'Agriculture les a placées sous haute surveillance depuis avril dernier. Mesure Insuffisante, selon le député et vétérinaire Loïc Dombreval qui exige leur fermeture sans plus attendre. "On ne peut pas faire autrement. Il n'existe pas de solution alternative qui permettrait de tester individuellement chacun de ses liaisons sachant qu'ils sont d'une dizaine de milliers, pour ensuite leur trouver un refuge. Ça n'existe pas, ça n'est pas imaginable malheureusement", poursuit-il.

La France n'est pas un cas isolé. Les premières contaminations sont apparues au Danemark, avant de s'étendre aux Pays-Bas, en Espagne et en Italie. Les Danois, premiers producteurs au monde de visons ont pris une mesure radicale : éliminer 17 millions d'animaux, car le virus avait muté avant d'être transmis à douze éleveurs. La France redoute un tel scénario qui pourrait affaiblir l'efficacité des futurs vaccins. À ce stade, aucun des éleveurs français n'a été testé positif. Mais ils restent ce soir sous surveillance.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - À l'inverse de la France, l'Autriche a décidé de rouvrir les stations de ski pour Noël

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

"Il faut rembourser la dette" : Bruno Le Maire esquisse la fin du "quoi qu'il en coûte"

Lire et commenter