Covid-19 : un élevage de visons contaminé en France

Covid-19 : un élevage de visons contaminé en France

Après le Danemark, les Pays-Bas et la Suède, un élevage de visons français a été contaminé à son tour par le Covid-19. Un millier d'animaux doivent être abattus en Eure-et-Loir. Les autorités craignent une mutation du virus.

Des traces de Covid-19 ont été détectées pour la première fois dans une ferme de visons en Eure-et-Loir. Par précaution, le gouvernement a décidé d'abattre tous les animaux du cheptel. C'est une première dans l'Hexagone. "L'abattage des 1 000 animaux encore présents sur l'exploitation et l'élimination des produits issus de ces animaux ont été ordonnés".

Toute l'info sur

LE WE 20H

La France compte quatre élevages de visons. En Haute-Saône, il n'est pas contaminé. Mais les deux autres fermes situées dans l'Orne et dans la Meuse sont toujours en cours d'analyse. Le ministère de l'Agriculture les a placées sous haute surveillance depuis avril dernier. Mesure Insuffisante, selon le député et vétérinaire Loïc Dombreval qui exige leur fermeture sans plus attendre. "On ne peut pas faire autrement. Il n'existe pas de solution alternative qui permettrait de tester individuellement chacun de ses liaisons sachant qu'ils sont d'une dizaine de milliers, pour ensuite leur trouver un refuge. Ça n'existe pas, ça n'est pas imaginable malheureusement", poursuit-il.

La France n'est pas un cas isolé. Les premières contaminations sont apparues au Danemark, avant de s'étendre aux Pays-Bas, en Espagne et en Italie. Les Danois, premiers producteurs au monde de visons ont pris une mesure radicale : éliminer 17 millions d'animaux, car le virus avait muté avant d'être transmis à douze éleveurs. La France redoute un tel scénario qui pourrait affaiblir l'efficacité des futurs vaccins. À ce stade, aucun des éleveurs français n'a été testé positif. Mais ils restent ce soir sous surveillance.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : "une dizaine" de cas possibles du variant Omicron en cours d'analyse en France

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : un avion de Frontex va surveiller la Manche "jour et nuit" à compter de mercredi

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.