Covid-19 : le Stade de France devient un vaccinodrome

Covid-19 : le Stade de France devient un vaccinodrome

VACCINATION - Le Stade de France va devenir un centre de vaccination géant à partir de ce mardi 6 avril. 10.000 Franciliens y seront vaccinés chaque semaine. Au total, 100 à 200 grands centres de vaccination doivent ouvrir dans toute la France pendant le mois d'avril.

Les nostalgiques du Stade de France vont revoir sa pelouse verdoyante plus tôt que prévu. Le stade se transformera en grand centre de vaccination à partir de ce mardi 6 avril, avec un objectif de 10.000 personnes vaccinées par semaine. L'opération est pilotée conjointement par l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France, la préfecture de la Seine-Saint-Denis, le conseil départemental, la ville de Saint-Denis et la brigade de sapeurs-pompiers de Paris.

La vaccination n'aura pas lieu sur la pelouse, mais dans des salles du stade. 20 boxes répartis sur 1800 mètres carrés. Au total, près de 120 personnes seront mobilisées chaque jour pour la mise en place du centre dont 12 sapeurs-pompiers et des personnels soignants.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Le maire de Saint-Denis a d'ailleurs annoncé sur Twitter que la commune recrutait 60 personnes en urgence pour assurer l'organisation du futur vaccinodrome. La prise de rendez-vous sera accessible en ligne, pour tous les Franciliens. En parallèle, une plateforme de prises de rendez-vous spécialement réservée aux habitants de la Seine-Saint-Denis, via un numéro dédié, sera installée dans un salon annexe, a souligné le conseil départemental. Cinquante personnes, principalement des jeunes et des étudiants, ont été recrutées pour cette tâche, a ajouté cette source.

100 à 200 vaccinodromes d'ici avril

Ce dispositif s'inscrit dans la nouvelle stratégie vaccinale du gouvernement qui a finalement décidé de miser sur les grands centres de vaccination qu'il fustigeait au départ. 100 à 200 vaccinodromes ouvriront partout en France, au moins un par département, dans les prochains jours.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter