Vacciné à douze ans : une première dans l'Hexagone

Vacciné à douze ans : une première dans l'Hexagone

AVANT TOUT LE MONDE - Les 12-17 ans doivent théoriquement attendre le 15 juin prochain pour se faire vacciner. Mais dans la Drôme, le centre de Saint-Jean-en-Royans a décidé d’anticiper, avec un certain succès.

Il est arrivé avec sa maman dès l’ouverture. Bastien, douze ans, est l’un des premiers Français de sa tranche d’âge à être vacciné. Il ressent un peu d’appréhension, mais surtout une grosse motivation. "Je suis tranquille et content parce qu’il y aura moins de danger envers ma famille et tout", affirme-t-il.

Toute l'info sur

Le WE

Les modalités médicales sont identiques à celles des adultes. Pour les mineurs, la première injection doit impérativement se faire avec le vaccin Pfizer. Les enfants de douze à quinze ans doivent être accompagnés de leur parent. Les adolescents de seize et dix-sept ans, eux, peuvent être accompagnés de la personne majeure de leur choix.

Lire aussi

Au niveau national, les mineurs âgés d’au moins douze ans pourront recevoir leur première injection à partir du 15 juin, mais dans ce centre, il y avait plus de doses que de demandes. D’où l’idée d’anticiper pour en tirer des enseignements. À Saint-Jean-en-Royans, la vaccination des mineurs se poursuivra la semaine prochaine. Et ce, toujours sans rendez-vous afin de rendre à nouveau possible la cohabitation entre toutes les générations.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

VIDÉO - RER et bus inondés, toit arraché... vents violents et pluies diluviennes sur l'Île-de-France

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Suivez la nouvelle sortie hors de l'ISS pour Thomas Pesquet : quelle mission après les incidents de mercredi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.