"Y en a marre" : va-t-on pouvoir retirer le masque cet été ?

"Y en a marre" : va-t-on pouvoir retirer le masque cet été ?

COVID-19 - Les personnes vaccinées rêvent de retirer leur masque dans la rue. Mais le gouvernement reste flou quant à la levée de cette obligation cet été. Mais que dit la science sur les contaminations à l'extérieur ?

C'est devenu un rituel matinal : mettre son masque pour sortir. Mais n'en avez-vous pas assez ? Les Français rencontrés par les équipes de TF1 ont été nombreux à confier leur envie de s'en débarrasser : "C'est vrai que c'est un peu embêtant au quotidien [...] Pourvu qu'on le retire, il fait beau, y en a marre [...] On est de plus en plus à être vaccinés, du coup on est rassuré et j'ai tendance à ne pas le mettre".

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Justement, la situation sanitaire s'améliore avec 25 millions de primo-vaccinés. Une baisse constante des nouveaux cas par jour est en effet constatée. Alors, ne pourrait-on pas désormais retirer le masque dehors ?

Dans certaines communes, il est facultatif en forêt ou sur la côte

Cela devrait probablement être possible cet été. Des médecins le réclament. L'infectiologue que nous avons rencontrée y met deux conditions, notamment l'immunité collective qui est loin d'être atteinte. "Ce serait une couverture vaccinale dans la population de 50%. Et seules les personnes vaccinées pourraient enlever le masque en extérieur", précise Priscila Pajaud Passe-Coutrin.

Ces conditions avancées créeraient cependant une inégalité avec les non-vaccinés. La règle pourrait donc être la densité. Dans un lieu bondé, le masque resterait obligatoire. À faible densité, seul sur un trottoir, le dispositif de protection pourrait être retiré. Une logique qui est déjà appliquée par des communes et départements entiers. À Cagnes-sur-Mer par exemple, il n'est plus obligatoire en forêt ou sur la côte.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 13 décès en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

Malaise cardiaque d'Eriksen : "S'il n'est pas nul, le pourcentage de chances pour qu'il rejoue un jour est faible"

États-Unis : "avalé" par une baleine, un pêcheur en ressort indemne

Aveugle depuis 10 ans, un homme recouvre la vue grâce à une première mondiale

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.