Covid : des contrôles plus stricts pour les voyageurs en provenance des autres pays européens

Covid : des contrôles plus stricts pour les voyageurs en provenance des autres pays européens

De nouvelles restrictions sur les passagers arrivant des autres pays européens sont entrées en vigueur samedi soir. Un test PCR négatif est désormais obligatoire pour ceux qui arrivent en avion ou en ferry, mais pas par voie terrestre.

Après plusieurs jours d'atermoiement, l'Hexagone a enfin durci ses contrôles à l'arrivée, mais aussi au départ de l'avion. Depuis ce dimanche, l'Hexagone exige un test PCR négatif de moins de 72 heures pour les voyageurs venus en bateau ou en avion de l'Union européenne. Chaque semaine, 62 000 personnes sont concernées par ces nouvelles restrictions. "Ça fait longtemps qu'en Allemagne ils le font déjà, donc pour moi, c'est assez habituel", a affirmé un voyageur. Ceux qui voyagent sans test sont conduits dans un centre de dépistage. Ils ne pourront repartir qu'après avoir réalisé un prélèvement antigénique et déclaré sur l'honneur qu'ils suivront un isolement de sept jours.

Toute l'info sur

Le WE

Les exceptions, elles, sont nombreuses. Seuls les voyageurs aux fonctions dits essentiels sont exemptés, comme les chauffeurs routiers, les soignants, les diplomates, mais aussi les quelque 350 000 travailleurs frontaliers. En gare, les passagers de train venus de l'étranger n'ont aucun test à présenter. Quant aux contrôles routiers, ils sont inexistants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Quelques heures avant l'interview de Harry et Meghan, la reine loue le "dévouement désintéressé"

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

Lire et commenter