Covid : des patients évacués hors d'Île-de-France

Covid : des patients évacués hors d'Île-de-France

Dans les zones les plus touchées comme l'Île-de-France, les services de réanimation ont mis en place toutes les stratégies possibles pour éviter la saturation. Les premiers transferts de malades vont avoir lieu ce samedi.

Un hélicoptère a atterri ce samedi à midi au CHU de Nantes (Loire-Atlantique). C'est la première évacuation sanitaire d'un patient venu d'Île-de-France. Un signe supplémentaire de l'urgence de la situation en région parisienne. Trois hélicoptères ont décollé ce matin des hôpitaux parisiens avec à leur bord trois patients Covid, transférés vers l'Ouest du pays, à Nantes, Angers et Le Mans. La région Pays de la Loire est la première à venir soulager les hôpitaux franciliens. La Nouvelle-Aquitaine et l'Occitanie vont également prêter main-forte dans les jours qui viennent.

Toute l'info sur

Le WE

L'opération est risquée. Les malades les plus gravement atteints ne peuvent pas être transportés. Il faut donc sélectionner des patients qui sont dans un état relativement stable. Lors de la première vague de l'épidémie, 472 patients ont été transférés d'une région à une autre en hélicoptère, en avion ou en train. Des opérations d'envergure similaire se préparent. Un TGV médicalisé avec 24 patients devrait quitter Paris jeudi prochain. Près de 1 096 malades sont actuellement en réanimation en Île-de-France.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter