VIDÉO - Ses bienfaits, son utilisation... Tout savoir sur le curcuma

TENDANCE - Avec sa belle couleur orangée et son goût si particulier, le curcuma est devenu l'une des épices stars de nos assiettes depuis quelques mois. On lui prête des vertus médicinales et des bienfaits anti-infectieux. Où en trouver ? Comment le choisir ? Comment le consommer ? Suivez le guide !

Depuis quelques mois, cette boisson à la jolie couleur orangée est sirotée par de nombreux bloggeurs et bloggueuses tendance : le fameux "Golden Latte". Ce breuvage à base de lait d'amande, de gingembre et de curcuma entre autres, n'est peut-être pas qu'une énième lubie food des influenceurs. La science elle-même reconnaît que l'un des ingrédients que comprend cette boisson peut avoir des vertus intéressantes pour le corps et l'esprit. 


Cet ingrédient est le curcuma, une épice cultivée dans plusieurs pays d'Asie. Il est l'un des composants du curry, qui fait la marque de la cuisine indienne, et est aussi utilisé de très longue date par la médecine ayurvédique. 

Ses vertus

Cousin du gingembre, le curcuma est une racine à la chair orangée originaire des régions d'Asie. C'est de sa tige qu'est extraite la poudre composée de curcumunine que l'on consomme en cuisine et en boisson. Mais on peut également en trouver frais.


Depuis des années cette épice fait l'objet de recherches pour traiter des blessures et certaines maladies du cerveau. Des scientifiques ont découvert qu'une substance, une molécule baptisée CNB-001, dérivée du curcuma, protègerait les cellules cérébrales et aiderait même à leur régénérescence après un accident vasculaire. Elle contribuerait à réparer les dommages provoqués dans les tissus au niveau moléculaire par la privation de sang et d'oxygène.


En 2010, des chercheurs américains et européens ont mené une étude commune démontrant que le curcuma pouvait aussi aider à traiter les maladies des voies biliaires, qui conduisent souvent à la cirrhose. Des recherches antérieures avaient déjà établi ses qualités anti-inflammatoires et antioxydantes. A noter toutefois que ces études ont, pour la plupart, été réalisées seulement in vitro et sur des groupes de personnes à petite échelle. 


En 2014, le Pr Khayat, cancérologue de renom, expliquait dans un livre intitulé Prévenir le cancer, ça dépend aussi de vous que le curcuma faisait partie des épices et des aliments à privilégier pour prévenir (et non guérir) le cancer, avec le brocoli, l'ail, le thé vert ou encore la grenade. Sur le site de la fondation contre le cancer belge, on peut ainsi lire que le "curcuma ralentirait le développement de plusieurs types de cancers", qu'il "réduirait la formation de métastases et la toxicité de certains traitements", combiné à la radiothérapie et à la chimiothérapie. L'OMS reconnaît de son côté que la curcumine aide à traiter les troubles digestifs et qu'il s'agit d'une vertu "cliniquement justifiée". 

Où en trouver ?

Idéalement, on essayera de se procurer du curcuma issu de l'agriculture biologique. Dans les magasins spécialisés bio, vous trouverez du curcuma frais, se présentant comme une racine de gingembre, mais aussi en gélules, ou en poudre. Sous différentes formes, vous pourrez donc l'utiliser suivant vos besoins. On en trouve également dans les supermarchés et les herboristeries, mais dans ces cas-là, il sera très souvent vendu en poudre. Sinon, sur certains sites internet spécialisés, vous en trouverez aussi sous la forme de sirop ou de jus, pour les boissons, mais c'est plus rare. 

Comment le consommer ?

En cuisine : C'est une épice idéale en cuisine. Sur le riz pour lui donner une jolie couleur soleil, saupoudré sur des légumes, en sauce avec du poulet, pour aromatiser des desserts... tout est possible. 


En boisson : Disponible sous la forme de jus ou de sirop,  il se consomme avec de l'eau, pétillante ou plate, des jus de fruits et aussi dans les boissons chaudes pour les sucrer. 


En infusion : Le curcuma s’utilise aussi en infusion. Si l'expérience vous tente, faites bouillir de l'eau, prenez l'équivalent d'un gramme de curcuma en poudre et incorporez-le à l'eau. Laissez infuser pendant 10 à 15 minutes avant de consommer. Ou comme les blogueurs, en "Golden Latte" avec du lait d'amande. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Alimentation, faites-vous du bien

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter