Dans les coulisses du circuit de livraisons de vaccins

Dans les coulisses du circuit de livraisons de vaccins

À partir de ce lundi, toutes les personnes âgées de 18 à 49 ans vont pouvoir se faire vacciner. C'est-à-dire environ 28 millions de nos compatriotes. Mais les volontaires ne devront pas attendre des mois pour autant car le système est désormais bien rodé.

En apparence, ce poids lourd en provenance de Belgique ne se distingue pas des autres. Mais en s’approchant, on trouve des scellés sur la porte arrière. À son bord, de précieux flacons stockés à moins 20 degrés. Les équipes n’ont que quelques minutes pour les décharger pour ne pas rompre la chaîne du froid. Sur chacune des palettes, partout sur le trajet, une sonde relève la température. Les données seront analysées pour donner le feu vert à la redistribution des vaccins dans tout l’Hexagone. Une logistique complexe, pilotée par Santé Publique France.

Toute l'info sur

Le WE

Exceptionnellement, l’agence sanitaire française nous ouvre les portes de ce qu’elle surnomme sa tour de contrôle. C’est ici qu’est orchestré l’ensemble de la livraison des vaccins sur tout le territoire. L’objectif est de livrer en temps et en heure les pharmacies qui ont commandé leurs doses.

La sortie des flacons du congélateur est une étape cruciale. Désormais stockés à 5 degrés. Les boîtes sont d’abord scannées une par une pour valider leur mise en circulation et éviter les contrefaçons. Avec ce changement de température, la date de péremption des vaccins s’est raccourcie. Il faut coller une nouvelle étiquette. Dans ce gigantesque frigo, on prépare les commandes pour les grossistes répartis sur tout le territoire. Ce sont eux qui livreront les pharmacies. Faute de stocks suffisants, elles ne recevront que quelques flacons.

Il faut faire vite pour maintenir la température en dessous de 8 degrés. Les boîtes sont expédiées avec un bloc réfrigérant et livrées aux pharmacies quelques heures après. Car ici, les patients ont rendez-vous pour la piqûre l’après-midi même. De l’arrivée sur le sol français jusqu’à l’injection, le circuit de livraison du vaccin Janssen nécessite 72 heures.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Malaise cardiaque d'Eriksen : "S'il n'est pas nul, le pourcentage de chances pour qu'il rejoue un jour est faible"

VIDÉO - "C'est un montage contre moi" : Mélenchon réplique aux accusations de complotisme

EN DIRECT - Covid-19 : 13 décès en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

États-Unis : "avalé" par une baleine, un pêcheur en ressort indemne

"Je ne m’arrêterai jamais de parler" : les confidences de Mila dans Sept à Huit

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.