Déconfinement : la course aux masques est lancée

Déconfinement : la course aux masques est lancée
Santé

Le port du masque sera obligatoire dans les transports dès le 11 mai. À une semaine de l'échéance, cet accessoire de protection devient une denrée très recherchée.

Toute l'info sur

LE WE 20H

C'est une situation qui se répète depuis plusieurs jours. Jean-Marc en est à sa troisième pharmacie et toujours aucun masque à acheter. Comme lui, beaucoup cherchent l'accessoire de protection à tout prix. Et cela commence à inquiéter, car la date d'un possible déconfinement approche. Il faut compter en moyenne 3 euros pour un modèle réutilisable cinq fois, 5 euros pour dix-huit utilisations, entre 15 et 20 euros pour trente utilisations. Sur Internet, les prix explosent. Certains masques sans efficacité prouvée se vendent très cher à 100 euros.

Des communes comme Merville-Franceville-Plage ont déjà pris les devants. La ville a investi 15 000 euros pour équiper tous ses habitants en masques en tissu homologués et lavables dix fois. En attendant les réapprovisionnements, d'autres préfèrent confectionner le leur. C'est le cas de Catherine Coster, propriétaire "La salamandre" à Caen. Dans sa mercerie, elle en fabrique 40 par jour. Mais avec un petit défaut : ces masques ne sont pas testés. De nouvelles livraisons sont attendues avec impatience la semaine prochaine.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 03/05/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 3 mai 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent