Dépistage massif : à la recherche de foyers "dormants" en Île-de-France

Dépistage massif : à la recherche de foyers "dormants" en Île-de-France
Santé

Afin de détecter des foyers "dormants", l’Agence régionale de santé d’Île-de-France a retenu 32 communes pour effectuer un dépistage massif. Dans ces villes, les cas positifs sont encore nombreux et les habitants sont moins dépistés qu’ailleurs.

Toute l'info sur

Le 20h

La première campagne de dépistage massif va commencer dans quelques jours. Le but est de détecter d’éventuels "clusters dormants". Un million trois cent mille personnes vont bénéficier gratuitement de ce test. Elles seront issues de 32 communes d’Île-de-France, où les cas positifs sont encore nombreux et où les habitants sont moins dépistés qu’ailleurs. Des bons de l’Assurance maladie seront envoyés par courrier. Ils permettront d’être testé dans n’importe quel laboratoire. Pour s’assurer de la fiabilité de ce test, les patients passeront d’abord un test PCR, par le nez. Un prélèvement sanguin sera mené ensuite, en cas de résultat positif. Il s’agit d’une logistique lourde, qui inquiète un médecin chargé de réaliser le dépistage. Le maire de Gennevilliers, lui, évoque un autre problème : comment convaincre ses administrés ?

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 30/06/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 30 juin 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent