Covid-19 : des taux de vaccination des soignants différents d'un métier à l'autre

Covid-19 : des taux de vaccination des soignants différents d'un métier à l'autre

CORONAVIRUS - Face à la montée du variant Delta et au risque d'une quatrième vague à la rentrée, ​le gouvernement prépare un texte de loi pour rendre la vaccination obligatoire chez les soignants. Un secteur où les comportements sont très différents selon les professions.

La maison de retraite Korian Jardins d'Alésia, à Paris, affiche un taux exceptionnel de 90% de salariés vaccinés. Mais au prix d'une importante campagne auprès de ses employés. Comme l'explique à TF1 Élisabeth Neveu, médecin coordinateur de cet Ehpad, les réticences n'étaient pas les mêmes selon les professions.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

 "Les aides-soignants, c'était la population la plus difficile à convaincre", affirme-t-elle dans le reportage en tête de cet article. "Beaucoup de personnes qui viennent de l'extérieur, comme des kinés, même des gens d'animation, ont été plus demandeurs", poursuit-elle.

En vidéo

Faut-il rendre la vaccination obligatoire pour certaines professions ?

Selon une enquête nationale menée au mois de mai 2021, 72 % des médecins avaient reçu une dose pour 58 % d'infirmiers et 50 % d'aides-soignants. Depuis, les vaccinations se sont accélérées, mais ces écarts entre professionnels de santé n'ont pas évolué. Actuellement, selon les chiffres communiqués par le ministère de la Santé, seuls 55% des professionnels de santé des Ehpad et des unités de soins de longue durée ont reçu au moins une dose. 

Face à la menace du variant Delta qui pourrait entrainer une quatrième vague à la rentrée, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé jeudi dernier sur LCI la possibilité de rendre la vaccination des soignants obligatoire d'ici au mois de septembre. 

Lire aussi

Une annonce qui rejoint la mise en garde faite par Olivier Véran ce mardi : "Notre objectif est que, d’ici au mois de septembre, au moins 80 % des professionnels des Ehpad et des établissements de santé aient reçu au moins une dose. À défaut, nous ouvrirons la voie d’une obligation vaccinale pour les professionnels de santé."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Exposition d'une photo d'Emmanuel Macron en maillot de bain : le couple présidentiel porte plainte

Pourquoi SOS Médecins entame une grève de 24 heures dès lundi matin

Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Elections en Allemagne : les sociaux-démocrates en tête, incertitudes sur la succession d'Angela Merkel

Le Covid-19 pourrait altérer la matière grise du cerveau même chez les cas bénins

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.