Épidémie de coronavirus : enfin des signes positifs ?

Épidémie de coronavirus : enfin des signes positifs ?

Dans l'Hexagone, le nombre des patients atteints du coronavirus se stabilise dans les hôpitaux, y compris en réanimation. Tendance qui doit être confirmée, mais qui tente à montrer que l'effort demandé aux Français commence à porter leurs fruits.

Le Dr Sami Hraiech, médecin réanimateur au service réanimation des détresses respiratoires et infections sévères, à l'hôpital Nord à Marseille (Bouches-du-Rhône) ne profite pas de son repos dominical. Pour cause, trois nouveaux patients, tous atteints du Covid-19, viennent d'arriver dans son service. Mais ce week-end, il y a aussi une lueur d'espoir. Les chiffres nationaux de l'épidémie sont encourageants. Pour la première fois depuis deux mois, le nombre de personnes hospitalisées a baissé samedi, moins 208 patients en 24 heures. Même constat en réanimation, moins 32 patients en 24 heures. Au total, 4 855 lits étaient occupés hier. C'est bien en dessous des dernières projections de l'Institut Pasteur.

Mais ce frémissement doit encore se confirmer. "La particularité de cette deuxième vague, c'est qu'elle a été extrêmement lente. On peut dire que c'est une vague aplatie, et donc on peut dire aussi que la décrue va mettre plus de temps que lors de la première vague", explique le Dr Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches(Hauts-de-Seine). Localement, la situation reste parfois très tendue. En Auvergne-Rhône-Alpes, des patients continuent d'être évacués par avion vers le Centre-Val de Loire.

Quand le personnel soignant va-t-il pouvoir enfin souffler ? Côté contamination, il y a aussi des signes encourageants. Le nombre de personnes testées positives pour 100 000 habitants est descendu sous la barre des 300, son niveau de la mi-octobre. Autres signes positifs, le taux de reproduction du virus, c'est-à-dire le nombre de personnes qu'un malade contamine, reste inférieur à 1 depuis près de dix jours.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que font Eric Zemmour et Marion Maréchal en Hongrie ?

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit à l'hôpital

INFO LCI - "Pendez les blancs" : la cour d’appel de Paris relaxe Nick Conrad

Passe d'armes entre Marion Maréchal et Marine Le Pen au sujet d'Éric Zemmour

Romane Jolly dans "Fugueuse" sur TF1 : "Les scènes de violence et de nudité n'ont pas été les plus difficiles à jouer"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.