VIDÉO - Épidémie de gale dans les Hauts-de-Seine, les parents préoccupés

Santé
DirectLCI
SANTÉ - Des cas de gale ont été découverts dans plusieurs écoles des Hauts-de-Seine depuis deux semaines. Les parents, inquiets, ont pour beaucoup déscolarisés leurs élèves.

Stupeur et angoisse chez les parents dont les enfants sont scolarisés à Châtenay-Malabry, dans les Hauts-de-Seine. 23 cas de gale ont été constatés dans plusieurs établissements scolaires de la ville. Paniqués, et par mesure de précaution, les parents ont donc décidé en grande majorité de retirer leurs enfants des établissements (117 élèves sur 193). Á tel point que certains ont dû fermer leurs portes faute d’effectif.


Si la maladie n’est pas alarmante, elle est difficile à diagnostiquer. Surtout, elle est très contagieuse, explique le docteur Christiane Bruel  à TF1. "Non ce n’est pas inquiétant, la gale est une maladie bénigne que l’on connaît depuis la nuit des temps. Dans les écoles, on a entendu parler de nombreux cas de gale possibles mais les diagnostics sont difficiles à faire".

Boutons et plaques sur tout le corps

Le premier cas a été découvert le 16 juin. Le phénomène a d’abord été minimisé. La direction de l’école élémentaire Leonard de Vinci pensait notamment que les symptômes décrits sur les élèves étaient dus à des chenilles urticantes, très présentes dans les arbres alentours. Quelques jours plus tard, Giovanni Germe, un écolier, est revenu chez lui couvert de boutons. "Cela me démangeait beaucoup, ça se propageait vers l’avant des deux bras et ça montait jusqu’au coup et au menton. Cela a fait une grosse plaque", dit-il. 

 Après un passage chez le médecin, le verdict est sans appel : il s’agit de la gale. Le traitement n’est pas très contraignant (une prise de médicaments en deux fois), mais pour faire disparaître le microbe, il faut avant tout assainir le lieu où l’épidémie s’est déclarée. Dans l’école, aucune mesure n’avait été prise en premier lieu car les diagnostics des médecins n’avaient pas été pris au sérieux. Par la suite, la direction a décidé de tout nettoyer à l’eau de javel. 


Depuis janvier, le département des Hauts-de-Seine, où d'autres villes sont concernées, est le quatrième à être touché par une épidémie de gale après la Meuse, la Vienne et la Haute-Garonne.

La gale, qu'est-ce que c'est ?

C’est une maladie infectieuse provoquée par l’introduction sous la peau d’une sorte d’acarien qui s’y développe. Elle est bénigne et se transmet principalement par le contact. Les principaux symptômes sont la démangeaison et la formation de grandes plaques rouges sur la peau. Elle se soigne par des crèmes, lotions ou comprimés. Il faut surtout laver ou stériliser les vêtements et lieux où elle s’est déclarée et/ou répandue.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter