Épidémie : une décrue plus rapide que prévue

Épidémie : une décrue plus rapide que prévue

Pour le sixième jour consécutif, le nombre de patients recule en réanimation. Il en est de même pour les contaminations. Une baisse plus rapide qu'attendue, notamment en Île-de-France.

Derrière les masques, le retour des sourires et peut-être de quoi se réjouir. En une semaine, les contaminations ont chuté de moitié en France. De 26 182, elles ont reculé ce dimanche soir à 13 157 nouveaux cas par jour. Pourtant il y a un mois, Emmanuel Macron assurait que 9 000 personnes seraient en réanimation à la mi-novembre. Cette date est passé et la France compte aujourd'hui près de 4 500 patients en réanimation.

Toute l'info sur

LE WE 20H

"Ce virus nous réserve toujours des surprises. En tant que médecin, on a envisagé le scénario le plus catastrophique comme toujours", explique le Dr Benjamin Davido, épidémiologiste à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches. D'après Santé Publique France, tous les indicateurs épidémiques sont déjà en baisse. Les entrées en réanimation, les hospitalisations, les décès liés au virus ont diminué respectivement de 9%, 13% et de 2% en une semaine.

En Île-de-France, si la tension était "forte" il y a deux semaines, elle semble contrôlée. "Nous n'avons pas menti sur les chiffres, nous avons fait mentir les chiffres ! (...) Mais notre bonne trajectoire ne veut pas dire que nous avons peu de cas" explique Aurélien Rousseau, directeur général de l'ARS Île-de-France. La baisse est plus rapide que prévu. Voilà pourquoi le gouvernement s'apprête à assouplir les règles du confinement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : la circulation du virus accélère, confirme Santé Publique France

États-Unis : une patronne offre 10.000 dollars et deux billets d'avion en 1ère classe à tous ses salariés

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : les électeurs de gauche tentés par un "vote utile" pour Emmanuel Macron, selon une étude

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Covid-19 : les contaminations en forte hausse mais pas les hospitalisations, que nous apprend le cas du Royaume-Uni ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.