VIDÉO - Le gaz hilarant, la solution pour apaiser la douleur lors des accouchements ?

DirectLCI
AHAHAH - À l'hôpital américain Saint-Vincent, dans l'Indiana, la pratique est courante. Plusieurs femmes témoignent de l'utilité du protoxyde d'azote lors de leur accouchement.

Et si enfanter en riant devenait la nouvelle formule pour permettre d'apaiser la douleur lors des accouchements ? On pourrait croire à une blague, mais pourtant, dans l'hôpital Saint-Vincent, dans l'Indiana à l'Est des États-Unis, la pratique est courante. Au moins une mère par semaine y choisit cette méthode. 


Pourquoi cette solution plutôt qu'une autre ? De nombreuses femmes ont recours au gaz hilarant, le préférant à la péridurale, la morphine et autres substances pouvant affecter le nouveau-né. L'action du protoxyde d'azote est brève et ne s'introduit pas dans la circulation sanguine du bébé.

Soyons clairs, le gaz hilarant n'élimine pas aussi bien la douleur que d'autres produits, mais les patientes qui l'ont utilisé sont moins anxieuses, plus apaisées et ont l'impression de contrôler plus facilement le processus de leur accouchement.


"Cela vous permet d'être présent. Je me sentais plus connectée pendant l'accouchement", témoigne ainsi Katie Reiff, à peine 24 heures après avoir accouché. La pratique est en tout cas de plus en plus populaire chez les futures mamans aux États-Unis. 

En vidéo

Comment accoucher sans passer par la case hôpital

Une pratique déjà utilisée auparavant

De surcroît, la méthode n'est pas nouvelle. Il ya plusieurs dizaines d'années aux États-Unis, le protoxyde d'azote était déjà utilisé lors des accouchements pour apaiser la douleur. L'apparition en 1940 de la péridurale, jugée plus efficace, l'a remplacé, la méthode se propageant dans le reste du monde dans les années 1970. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter