Fêtes clandestines : un risque épidémique ?

Fêtes clandestines : un risque épidémique ?

TOUS CONCERNES - Trois personnes sont placées en garde à vue ce week-end après une soirée privée qui a réuni entre 300 et 400 personnes à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne). Benjamin Cruard revient sur ces fêtes clandestines et les risques épidémiques.

Sur les quinze derniers jours, 500 personnes étaient réunies lors d'une soirée Halloween dans une villa près de Draguignan. Une enquête a été ouverte et quarante invités ont été verbalisés. En effet, ce genre de fête a pris de l'ampleur selon les témoignages de beaucoup de gens sur Twitter. Les chauffeurs de taxi et de VTC affirment également que les fêtes continuent un peu partout dans les appartements. Toutefois, le taux d'incidence du virus diminue chez les jeunes de 20 à 29 ans, et ce, malgré les soirées.

Ce lundi 16 novembre 2020, Benjamin Cruard, dans sa chronique "Tous concernés", nous parle des fêtes clandestines un peu partout dans le pays malgré le Covid. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 16/11/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

EN DIRECT - Covid-19 : l'Inde produira plus de 100 millions de doses du vaccin russe

EN DIRECT - La légende Diego Maradona a été inhumée auprès de ses parents

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Lire et commenter