Fin de la gratuité des tests Covid : les irréductibles vont-ils franchir le pas de la vaccination ?

Fin de la gratuité des tests Covid : les irréductibles vont-ils franchir le pas de la vaccination ?

Parmi les sept millions de Français non-vaccinés, combien sont obligés de se tester tous les trois jours pour travailler ou aller au restaurant ? À partir de ce jour, ils doivent débourser entre 25 et 34 euros par test.

Cette enseignante à la retraite n’est pas entièrement vaccinée. Le pass sanitaire lui coûtera 22 euros. Elle recevra sa deuxième dose mercredi. Cet artisan, lui, campe sur ses positions.

Toute l'info sur

Le WE

Désormais, les tests, dits, de confort sont payants : 44 euros pour un PCR, 22 pour un antigénique. Mais l’Assurance maladie continuera de rembourser intégralement ces mêmes tests pour tous les mineurs, les majeurs vaccinés, les cas contacts et ceux qui ont eu le Covid il y a moins de six mois.

Ce vendredi matin, chez cette pharmacienne, il y avait deux fois moins de personnes que ces deux derniers jours.

La fin du pass sanitaire, un jour. C'est le pari que font certains. L’immense majorité des étudiants que nous avons rencontrés sur ce campus en région parisienne a choisi les vaccins et les libertés qu'il autorise. Mais Axelle, elle, préfère renoncer à ses sorties. D’autres, sans être anti-vaccins, ont opportunément attrapé le Covid et gagné ainsi un laisser-passer temporaire.

Si l’objectif sanitaire est de convaincre les derniers réticents à se faire vacciner, il faudra attendre quelques mois pour l’évaluer. L’objectif financier est d’ores et déjà acquis. Le remboursement des tests a coûté huit milliards d’euros en deux ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.