Gels hydroalcooliques en rupture de stock : comment les industriels et les pharmaciens font-ils face ?

Gels hydroalcooliques en rupture de stock : comment les industriels et les pharmaciens font-ils face ?

Pour se protéger du coronavirus, il faut se laver les mains, notamment avec du gel hydroalcoolique. Sauf qu'on n'en trouve plus, à moins de payer cher. Le gouvernement veut donc encadrer les prix. Comment les pharmacies s'adaptent-elles ?

Depuis quelques jours, il fallait casser sa tirelire pour avoir un gel hydroalcoolique. Certaines pharmacies en vendaient 60 euros le litre, c'est plus cher qu'une bouteille de champagne. Sur Internet, les prix sont multipliés par dix, parfois par trente. Des pharmaciens ont décidé de fabriquer leur gel eux-mêmes. Depuis mardi, l'État a chargé la direction générale des fraudes d'enquêter sur ces hausses. Qui en est responsable ?

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 04/03/2020 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 4 mars 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 390.000 cas positifs en 24h, nouvelle hausse des contaminations

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

Pass vaccinal : la fleur faite aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.