Gérald Kierzek : "La France mise sur le maillage territorial pour accélérer la vaccination"

Gérald Kierzek : "La France mise sur le maillage territorial pour accélérer la vaccination"

CORONAVIRUS - Jouer la carte du maillage territorial des professionnels de santé pour vacciner contre le Covid-19 pourrait permettre d'accélérer la cadence. Les explications du Dr Gérald Kierzek.

Tous les vaccins contre le Covid-19 devront pouvoir être administrés par les pharmaciens, les infirmiers et les sages-femmes, en plus des médecins, selon une recommandation de la Haute autorité de santé. Alors que le pays doit recevoir 17 millions de doses dans les prochaines semaines, y aura-t-il assez de bras pour injecter le sérum ? 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

"La France joue la carte du maillage territorial des professionnels de santé. On dénombre 22.000 officines. 22.000 sages-femmes, plus de 100.000 médecins libéraux ou médecins généralistes, plus de 100.000 infirmières libérales. C'est un circuit qu'on connaît bien car c'est par ce biais qu'on vaccine contre la grippe", indique le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l'hôpital Hôtel-Dieu (AP-HP) à Paris et consultant TF1-LCI.

"On a rarement vu des contaminations à l'extérieur à l'air libre"

L'objectif, en ayant recours à "tous ces bras" dans un circuit connu, consiste à "accélérer la vaccination", assure Gérald Kierzek. L'élargissement de l'accès à la vaccination pour les personnes de 65 à 75 ans (désormais éligibles à la vaccination avec AstraZeneca si elles sont atteintes de comorbidités) devrait aussi changer la donne : "Cette cible est extrêmement importante. Il y avait un trou dans la raquette. Maintenant, c'est comblé. Il faut accélérer", insiste-t-il. 

Également questionné sur la décision du maire de Chalon-sur-Saône d'autoriser une fête foraine malgré l'interdiction préfectorale, le Dr Kierzek estime que cette réouverture est entendable : "Il y a un protocole sanitaire. On a rarement vu des contaminations à l'extérieur à l'air libre, donc il va falloir porter le masque et se désinfecter les mains. Mais pourquoi pas."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Lire et commenter