La ruée sur le vaccin de la grippe cette année

La ruée sur le vaccin de la grippe cette année

Au bout de quelques jours de campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, 30% des pharmacies sont déjà en rupture de stock. L'épidémie de coronavirus a-t-elle quelque chose à avoir avec cet engouement ?

Actuellement à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), toutes les pharmacies ne disposent plus de vaccins contre la grippe saisonnière. Dans cette ville, ces établissements ont fait l'équivalent d'un mois et demi de vaccination en trois jours seulement. En effet, cinq millions de vaccins ont été écoulés en une semaine dans tout l'Hexagone. Malgré une anticipation de la part des officines, la demande est telle que 30% d'entre elles se retrouvent déjà en rupture de stock.

Selon les pharmaciens, cette ruée vers les vaccins contre la grippe viendrait de l'épidémie de coronavirus qui a créé un climat d'anxiété. De ce fait, ils doivent faire le tri et prioriser les clients qui disposent d'un bon de prise en charge gratuite de l'Assurance maladie. Dès septembre, le gouvernement a annoncé la commande de 30% de vaccins supplémentaires. Toutefois, les pharmacies craignent une pénurie si cette affluence continue, et ce, en dépit d'un réapprovisionnement.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 20/10/2020 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 20 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Emmanuel Macron s'exprimera à 20h pour rendre hommage à "VGE"

L'application TousAntiCovid sésame indispensable pour entrer dans un supermarché ?

EN DIRECT - Covid 19 : 100.000 personnes hospitalisées aux États-Unis, un record

Bruxelles : quand la police tombe nez à nez avec un eurodéputé hongrois dans une fête libertine clandestine

Valéry Giscard d'Estaing est décédé "des suites du Covid-19"

Lire et commenter