Le confinement est-il efficace pour faire reculer la Covid-19 ?

Le confinement est-il efficace pour faire reculer la Covid-19 ?

Des données parmi d'autres permettent de mesurer la progression de l'épidémie et l'efficacité des mesures mises en place. Comment interpréter alors les chiffres publiés par Santé Publique France ? Que sait-on sur l'efficacité des restrictions ?

Santé Publique France a publié les derniers chiffres liés à l'épidémie. Ces dernières 24 heures, il y a eu 52 518 nouveaux cas de contamination et 416 décès supplémentaires. C'est un record depuis la première vague. Il y avait 438 cas de covid pour 100 000 habitants sur la dernière carte de France. Et le 17 octobre, jour de mise en place du couvre-feu à Paris et dans huit métropoles, 253 cas pour 100 000 habitants. Depuis, l'épidémie s'est donc largement propagée.

Alors, que sait-on sur l'efficacité du couvre-feu ? Plusieurs indicateurs tendent à montrer des effets bénéfiques. C'est le cas à Saint-Etienne. Depuis quelques jours, le taux d'incidence, nombre de cas pour 100 000 habitants, entame une baisse. C'est aussi le cas dans la plupart des villes concernées. Même scénario dans la métropole d'Aix-Marseille. Prudence, ces données sont très récentes. Mais sur plusieurs semaines, il semblerait que le couvre-feu ait freiné la progression du virus.

Comparons deux métropoles avec et sans couvre-feu. À Strasbourg, où cette mesure n'a pas été mise en place, le taux d'incidence a grimpé en flèche ces dernières semaines, alors qu'en région parisienne sous couvre-feu, cette progression a été moins rapide.

Cela peut-il avoir de l'effet sur les entrées à l'hôpital ? Trop tôt pour le dire dans ces métropoles. Mais l'exemple de la Guyane peut nous éclairer. Le territoire est sous couvre-feu strict depuis la mi-juin. Là-bas, on a pu observer quinze jours après une stabilisation des entrées à l'hôpital, puis une baisse progressive.

Peut-on espérer le même scénario en métropole ? Pour la docteure Catherine Hill, épidémiologiste, "la comparaison est impossible, car depuis lors, la deuxième vague a gagné en intensité". Le conseil scientifique envisage une sortie de la deuxième vague fin décembre, voire début 2021, et s'attend au retour de vague successive au moins jusqu'au printemps prochain.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 02/11/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 2 novembre 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Investiture : Joe Biden et Kamala Harris vont prêter serment

EN DIRECT - Covid-19 : "Pas d'évolution des restrictions nationales cette semaine", annonce Gabriel Attal

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

La vitamine D protège-t-elle des formes graves du Covid-19 ?

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter