Le couvre-feu est-il vraiment efficace ?

Le couvre-feu est-il vraiment efficace ?

Pour faire encore baisser le nombre de contaminations quotidiennes, l'option d'un couvre-feu avec une amplitude horaire plus large pourrait être privilégiée. Un couvre-feu qui est déjà en vigueur dans le pays depuis une quinzaine de jours.

Le couvre-feu est en vigueur dans tout le pays depuis le 15 décembre dernier. Il débute à 20h et se termine à 6h du matin. Deux semaines après, peut-on mesurer son efficacité sur les hospitalisations liées au Covid-19 ? D'après le professeur Megarbane, le nombre de personnes admises à l'hôpital et en réanimation a dégringolé grâce à la mesure. Toutefois, le chef du service de réanimation de l'hôpital Lariboisière souligne que les chiffres nationaux cachent quelques disparités régionales.

Toute l'info sur

Le 20h

Un autre couvre-feu avait été mis en place le 17 octobre en Île-de-France et dans huit grandes métropoles du pays. Il a ensuite été élargi à 54 départements quelques jours avant le début du deuxième confinement. 46 millions de citoyens étaient alors concernés. Durant cette période, la mesure a aussi montré son efficacité.

Des conclusions partagées par Pascal Crépey, épidémiologiste à l'École des hautes études en santé publique de Rennes. Il affirme que les premiers couvre-feux ont effectivement eu un impact sur la dynamique de l'épidémie. La courbe des nouvelles contaminations au Covid-19 avait commencé à s'incurver avant que le confinement entre pleinement en vigueur. Il estime également que le fait d'avancer le début du couvre-feu simplement d'une heure pourrait suffire à entamer une décroissance de l'épidémie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : nouvelle hausse à l'hôpital, plus de 10.500 personnes hospitalisées

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.