VIDÉO - "C'est une survie" : le Covid long, ou quand la maladie s'éternise

VIDÉO - "C'est une survie" : le Covid long, ou quand la maladie s'éternise

DÉTRESSE - Alors que l'Assemblée nationale vient d'adopter mercredi une résolution reconnaissant les personnes souffrant de symptômes prolongés du Covid-19, découvrez le témoignage de Sylvia.

Son quotidien est complètement bouleversé... Sylvia, 49 ans est professeure d'italien dans un collège. Le 16 mars dernier, elle a attrapé le Covid et depuis la maladie ne l'a pas quittée : "Ce qui n'a jamais changé, c'est donc cette fatigue qui par moment devient vraiment terrassante et qui me cloue au lit. Et après, il y a aussi des bleus qui apparaissent de temps en temps sur le corps, sans que je me cogne nulle part". 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie

Scanners et examens ne montrent rien d'anormal, seule sa tachycardie est diagnostiquée. "C'est une survie, ce n'est pas une vie", explique-t-elle. Chaque jour, Sylvia supporte ces symptômes, elle ne peut plus monter les escaliers de sa propre maison et se retrouve à travailler allongée. 

Lire aussi

Une reconnaissance tardive

Si l'Assemblée nationale a adopté mercredi une résolution reconnaissant le Covid long, le parcours pour Sylvia a été compliqué, les médecins ont eu du mal à la croire et les malades sont en quête de cette reconnaissance : "C'est une reconnaissance aussi sociale et psychologiquement, pour nous, c'est fondamental d'être reconnus". Reste qu'aujourd'hui encore les dispositifs de couverture sociale manquent...

>> Retrouvez le témoignage de Sylvia dans la vidéo ci-dessus  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter