Le variant britannique plus contagieux que mortel, pourquoi est-ce une mauvaise nouvelle ?

Le variant britannique plus contagieux que mortel, pourquoi est-ce une mauvaise nouvelle ?

DÉCRYPTAGE - Dans sa chronique "Les indispensables", Baptiste Morin s'est intéressée ce mardi 12 janvier 2021 à cette étude qui démontre qu'un virus plus contagieux peut avoir des conséquences plus dramatiques qu'un virus plus mortel.

Une étude d'un épidémiologiste anglais, membre du London School of Hygiene and Tropical Medicine, démontre que le variant britannique, plus contagieux, est plus dangereux qu'un virus très létal. Pour arriver à cette conclusion, Adam Kucharski a réalisé trois projections sur trente jours chacune à chaque fois. Pendant ce laps de temps, le virus peut se transmettre cinq fois à partir d'un seul cas d'une personne contaminée. Quels sont les trois scénarios ?

Toute l'info sur

24H Pujadas

Ce mardi 12 janvier 2021, Baptiste Morin, dans sa chronique "Les indispensables", nous parle de cette nouvelle étude sur le variant britannique. Cette chronique a été diffusée dans 24h Pujadas du 12/01/2021 présentée par David Pujadas sur LCI. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de deux millions de morts dans le monde depuis le début de la pandémie

Covid-19 : Frédéric Mitterrand hospitalisé en urgence à Paris

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccination : c'est parti pour la prise de rendez-vous en ligne sur le site Sante.fr

Les alertes neige sont levées, un département en vigilance crues

Lire et commenter