Les médecins généralistes doivent faire le tri entre angines, rhumes et Covid

Les médecins généralistes doivent faire le tri entre angines, rhumes et Covid

REPORTAGE - La saison des rhumes, des angines et des premières gastro-entérites a commencé. Dans leurs cabinets, les médecins généralistes doivent s'organiser pour accueillir les malades.

Dès huit heures, les demandes de rendez-vous s'enchaînent dans la maison de santé du Véron, à Avoine (Indre-et-Loire). Les patients appellent parfois pour des cas de Covid, mais aussi pour des rhumes et des angines dues aux virus de saison. Au bout du fil, ils sont plus inquiets cette année face au contexte sanitaire.

Dans cette clinique, les médecins généralistes s'organisent pour proposer aux patients des consultations plus rapides. Pour ce faire, l'un d'entre eux se consacre uniquement aux rendez-vous non-programmés. Dans ce contexte, les consultations classiques sont séparées de celles pour suspicion de Covid. Ce qui permet de faciliter la prise en charge de chaque patient.

Toute l'info sur

La France à l'épreuve des variants du Covid-19

Les dernières actualités sur la pandémie

Créée il y a dix ans, la maison de santé du Véron joue un rôle essentiel pour garantir un accès rapide aux soins, y compris à la campagne. En cette période épidémique, les médecins généralistes restent vigilants à chacune de leurs consultations pour clairement identifier les maladies de saison.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter