Les mutuelles dans le collimateur du gouvernement

Les mutuelles dans le collimateur du gouvernement

Alors que de nouvelles hausses de tarifs des mutuelles sont prochainement attendues, le gouvernement a demandé un rapport sur un projet de "grande sécurité sociale". L'idée étant que l'État prenne à sa charge la quasi-totalité des remboursements de santé,

Hôpital, médecin, pharmacie, quelle que soit la dépense de santé, elle est pour l'heure indispensable. La mutuelle, celle qui, associée à la sécurité sociale, permet un remboursement complémentaire. Ce système est spécifique à la France depuis plus de 70. Alors pourquoi changer ?

Toute l'info sur

Le WE

"Le problème de notre système, c'est son architecture qui fait que les Français paient de plus en plus leur assurance privée pour une protection qui leur paraît de moins en moins efficace", indique Frédéric Bizard, économiste, spécialiste des questions de protection sociale et de santé.

À service égal, les prix ont-ils vraiment augmenté ? En 2006, les Français dépensaient en moyenne 468 euros pour leurs complémentaires santés. Quinze ans plus tard, le montant atteint 830 euros, soit 44% de hausse. En cause, l'augmentation des frais de gestion, c'est-à-dire tout ce qui n'est pas dédié au remboursement : salaires, publicité, ou encore frais administratifs comme les courriers. Ils représentent cinq milliards d'euros chaque année.

Une "grande sécurité sociale" permettrait de faire des économies, et selon une analyste de corriger des inégalités. "L'assureur va vous faire payer une prime qui correspond à votre risque. Et plus vous êtes âgés, plus vous avez un risque élevé d'avoir une dépense de santé élevée. Donc vous payez plus cher. Mais c'est aussi au moment de la retraite où on a des revenus qui diminuent", explique Nathalie Coutinet.

TF1 | Reportage C. Diwo, L. Deschateaux, B. Hacala

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le cap des 10.000 personnes hospitalisées se rapproche, 1749 patients en soins critiques

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.