Les personnes obèses, les laissés-pour-compte du vaccin ?

Les personnes obèses, les laissés-pour-compte du vaccin ?

Les personnes atteintes d'obésité font partie des patients très touchés par les formes graves du coronavirus. Elles ne sont toutefois pas prioriétaires pour recevoir le vaccin.

Se faire vacciner le plus vite possible, Catherine Fabre en rêvait mais elle devra attendre encore. Elle souffre pourtant d'obésité, un facteur aggravant en cas de Covid. "On ne comprend pas trop pourquoi on ne peut pas se faire vacciner, ni nous ni nos enfants qui sont déjà en obésité", confie-t-elle. Aujourd'hui, seules les personnes âgées de plus de 75 ans sont prioritaires et celles souffrant de pathologies spécifiques comme les cancers ou les maladies rénales.

Toute l'info sur

Le WE

L'obésité ne fait pas partie de ces pathologie. Dans l'Hexagone, huit millions de personnes en souffrent pourtant. Alors pour les associations, leur donner accès au vaccin est une urgence. Près de 50% des personnes hospitalisées en réanimation sont des patients souffrant d'obésité, affirme Agnès Maurin, directrice de la Ligue nationale contre l'Obésité. Même incompréhension pour les pneumologues. Pour eux, 160 000 patients sous assistance respiratoire à domicile ne doivent plus attendre. Comment l'ordre de priorité a-t-il donc été établi ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'exécutif change de ton : ce que va annoncer Jean Castex à 18h

EN DIRECT - Covid-19 : un nouveau joueur du XV de France testé positif, l'entraînement suspendu

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter