Port du masque obligatoire : faut-il craindre une pénurie ?

Port du masque obligatoire : faut-il craindre une pénurie ?

CORONAVIRUS - Le port obligatoire du masque dans les lieux publics clos devrait relancer la demande. Risque-t-on d'en manquer et de voir leurs prix augmenter ?

La blague est devenue virale ces derniers jours sur les réseaux sociaux : "C'est quoi l'esprit français ? C'est hurler en mars parce qu'il n'y a pas de masques, et ne pas en porter en juillet." Il n'empêche : les autorités prennent désormais la chose très au sérieux.  Le décret rendant obligatoire le port du masque dans tous les établissements clos recevant du public, "en particulier les commerces", entrera en vigueur "d'ici lundi ou mardi" prochain, a en effet annoncé le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, à l’Assemblée nationale, ce jeudi 16 juillet. Ce qui pose, une nouvelle fois, la question des stocks et des prix.

Toute l'info sur

Le 20h

Les stocks

L'objectif, fixé par le gouvernement en cas de seconde vague de l'épidémie de Covid-19, a été fixé à 15 millions de masques par jour. La capacité française de production est aujourd'hui établie à 500 millions de masques par semaine. Une commande de 3,7 milliards d'unités a déjà été effectuée par l'Etat, affirment les autorités. "Encore une fois, contrairement à ce qu'on entend, il n'y a pas de transparence sur l'arrivage, sur la réalité des stocks. On parle des commandes mais ce ne sont pas elles qui comptent, ce sont les arrivages, la disponibilité des produits. Et là, on voit bien que notre situation reste probablement très fragile", nuance toutefois, au micro de TF1, Frédéric Bizard, économiste et président de l'Institut Santé. Un manque ponctuel n'est donc pas à exclure. Mais il ne devrait plus y avoir de problèmes d'approvisionnement, comme au printemps.

Lire aussi

Les prix

Les tarifs varient, eux, en fonction de l'endroit où vous tentez de vous en procurer. Aujourd'hui encore, la pharmacie demeure le premier réflexe. La plupart des officines peuvent en fournir, après commande, sous 48 heures, à l'unité, ou par boîtes de plusieurs dizaines. Dans ce cadre, une chose à savoir :  le prix d'un masque chirurgical jetable a été légalement plafonné à 95 centimes d'euro. "Sur Internet, j'en ai trouvé à 15 centimes", témoigne, cependant, une Parisienne interrogée par TF1...  Dans les supermarchés, les modèles jetables sont même vendus à prix coûtant. Par exemple cette boîte de 50 masques jetables vendue moins de 30 euros. Et la plupart des enseignes ont anticipé la demande en commandant très massivement.

Pour ce qui est des masques réutilisables en tissu, il faut compter en moyenne entre cinq et dix euros l'unité... En gardant bien en tête que la plupart des municipalités en fournissent gratuitement au moins un à chacun de leurs administrés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Hécatombe du Covid au Brésil : Bolsonaro va être lourdement incriminé

VIDÉO - Jean-Michel Blanquer réagit au phénomène "Squid Game" : "Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans"

EN DIRECT - "Il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer réplique aux attaques d'Eric Zemmour

VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

REVIVEZ - PSG-Leipzig : bousculé, le PSG s'en sort grâce à Mbappé et Messi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.