Risque de canicule : comment réagir si une personne fait un malaise à côté de vous ?

FAMILLE
AGIR – Quand le thermomètre dépasse les 30°C, il n’est pas rare de se sentir défaillir. Mais si ce malaise se transforme en perte de connaissance, il faut agir vite. Le point sur les bons réflexes à adopter avec le Dr Pascal Cassan, médecin conseiller de la Croix-Rouge française.

La première vague de chaleur de l'été frappe actuellement l’Hexagone  et peut vous exposer à des risques pour votre santé. Parmi eux, l’hyperthermie, appelé communément "coup de chaleur". Son symptôme ultime ? La perte de connaissance, qui peut laisser certains pantois s'ils ne savent pas comment réagir. Le Dr Pascal Cassan, médecin conseiller de la Croix-Rouge française, a expliqué à LCI les bons réflexes à avoir au cas où la scène se déroulerait sous vos yeux. Nous republions ici son interview.


"Il faut bien distinguer le ‘simple malaise’ d’un problème plus grave, avertit le Dr Cassan. Un malaise peut effectivement être provoqué par la chaleur, mais aussi révéler un problème sous-jacent", précise le médecin. De plus, certains médicaments comme les diurétiques, par exemple, peuvent accroître le risque de se sentir mal sous l’effet de la chaleur. 

Dès les premiers signes, à savoir une sensation de vertige ou de nausées, "allongez la personne en lui relevant les jambes, détaille le Dr Cassan. Si ça ne passe pas au bout de deux-trois minutes, mieux vaut appeler son médecin traitant ou le 15". A l’autre bout de la ligne, un médecin pourra vous aiguiller sur les bon réflexes à avoir.


A noter : les personnes de plus de 60 ans ou en situation de handicap peuvent bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Pour cela, contactez votre mairie ou votre Centre communal d’action sociale (CCAS). Egalement, Canicule info service peut répondre à vos interrogations au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe). 

Avant tout chose, il est nécessaire de vérifier que  la personne qui perd connaissance respire encore. Si c’est le cas, "allongez-la sur le côté, en position latérale de sécurité (PLS) pour éviter qu’elle n’avale sa langue", conseille le spécialiste. Deux options se présentent ensuite à vous : soit la personne se sent mieux au bout de deux-trois minutes, soit il faut appeler le 15. 


Si, en revanche, la personne ne respire pas, il faut agir vite : "il s’agit d’une urgence vitale", prévient le Dr Cassan. Un massage cardiaque doit alors être pratiqué, et le 15 joint au plus vite. 

En vidéo

Comment bien faire un massage cardiaque ?

Et comme il vaut mieux prévenir que guérir, n’hésitez pas à vous mettre à l’ombre ou dans une pièce fraîche dès les premiers signes du coup de chaleur, comme des maux de tête, des crampes, une fatigue inhabituelle ou de la fièvre, et à vous hydrater tout au long de la journée. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Nos conseils pour affronter les fortes chaleurs

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter