Moins de 24 heures de la narine au résultat : le parcours express d'un test Covid

Moins de 24 heures de la narine au résultat : le parcours express d'un test Covid

DÉCRYPTAGE - Depuis le début de la pandémie de Covid-19, le test PCR est devenu un incontournable du quotidien des Français. De la narine à l'envoi du QR code, le dépistage suit désormais un processus bien rodé.

Un long voyage. Chaque jour des centaines de personnes se pressent pour se faire dépister avec une promesse des laboratoires : les résultats seront envoyés dans les 24 heures. Pourquoi un tel délai ? Nous avons voulu vérifier par nous-même.  

La première étape du processus, certainement la plus connue, consiste en une collecte d'ADN par voie nasale. Une fois l'objectif atteinte, l’écouvillon est placé dans un tube hermétique. Chaque tube est marqué avec un code-barre unique puis placé dans un sac scellé. Il est ensuite mis au frigo et conservé à une température de +4°, jusqu’à l’arrivée du coursier. Ce dernier passe toutes les demi-heures, parfois toutes les heures. 

Toute l'info sur

Covid-19 : déjà un an de pandémie...

Dès lors, direction le laboratoire central. C'est dans ces centres, disséminés partout dans l'Hexagone et fonctionnant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, que sont analysés les échantillons. Mais ceux-ci subissent d'abord un passage au chaud : 1h30 à 60°C. "Pour limiter tous les risques, on passe le prélèvement dans le four. Cela permet de désactiver le virus qui serait potentiellement entre les tubes", explique Édouard Bayle, responsable du département réception du laboratoire Eurofins Biomnis. 

Une vérification administrative avant les analyses

Avant d'étudier l'ADN, il reste une étape, certainement la plus fastidieuse. Il faut ainsi scanner, contrôler et vérifier les informations de chaque patient. "On a étudié de près la façon d’optimiser chacune des étapes du procédé pour essayer de gagner le plus de temps possible", indique Édouard Bayle. 

Pas moins de quatre heures, au minimum, sont donc nécessaires avant de débuter l’analyse. Pour l'effectuer, l'échantillon est transvasé sur un support standard auquel est ajouté un réactif qui va permettre de récupérer l’ADN. Afin de savoir si le test est positif ou négatif, il faut isoler, purifier et amplifier l’ADN du virus. Des étapes complexes qui durent au moins six heures. Ces procédures ont été industrialisées, garantissant une plus grande productivité. "Le laboratoire peut vraiment accueillir beaucoup plus d’échantillons. On maintient une structure capable de répondre à des énormes pics de volumes. On peut analyser sur cette plateforme jusqu'à 45.000 échantillons par jour", confirme Benoît Lafllaquière, responsable du service en charge des analyses PCR Covid-19 au laboratoire Eurofins Biomnis. 

Lire aussi

Enfin les résultats tombent. Dans la majorité des cas, c'est par voie électronique qu'ils sont envoyés. Dans le cadre de notre expérience, il n'a fallu que 11h30 pour obtenir le précieux QR code. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : une soixantaine de manifestations contre le pass sanitaire ce samedi

Grève à la SNCF : 8 trains sur 10 sur la ligne TGV Atlantique ce samedi

Covid-19 : l'anxiété des Français atteint un niveau proche de celui du premier confinement

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.