Municipales 2020 : le premier tour n’aurait pas aggravé la propagation du virus

Municipales 2020 : le premier tour n’aurait pas aggravé la propagation du virus
Santé

L'exécutif semble privilégier l'hypothèse d'un vote dès le mois de juin prochain. D'autant que selon une étude, le premier tour des municipales n'aurait pas accéléré la propagation du virus.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Le gouvernement aimerait renfermer sans retarder le dossier épineux des élections municipales. Avec un second tour dans le courant du mois de juin, le Conseil scientifique doit rendre son avis prochainement. Il y aura également un vote consultatif au Parlement. Mais une récente étude devrait lever certaines réticences. Elle montre que le premier tour n'a pas été un facteur d'accélération dans la propagation du virus, contrairement à ce que l'on pensait au départ.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 15/05/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 15 mai 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent