Ouverture de la vaccination pour les 16-17 ans atteints de certaines maladies graves : qui est concerné ?

Il ne reste que dix jours au gouvernement pour atteindre les 20 millions de vaccinés avec une dose le 15 mai. Nous vous détaillons les pistes possibles pour y parvenir.

URGENCE - Dans une note de la DGS communiquée mercredi soir, le ministère de la Santé a étendu la vaccination contre le Covid-19 aux jeunes de 16 et 17 ans atteints de graves pathologies. LCI fait le point.

Alors qu'un quart de la population française a reçu ce jeudi une première dose, la campagne de vaccination contre le Covid-19 continue de s'accélérer dans l'Hexagone. Via une note de la DGS diffusée en fin de soirée mercredi, le gouvernement a annoncé que les jeunes âgés de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies pouvaient, à leur tour, recevoir leurs injections du vaccin de Pfizer/BioNTech, le seul autorisé à ce stade pour les mineurs.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Jusqu'à présent, les seuls mineurs à qui la vaccination était ouverte étaient ceux âgés de 16 et 17 ans proches de personnes immunodéprimées.

Les pathologies visées par cette nouvelle mesure sont celles qui font courir un "très haut risque de forme grave" du Covid-19. Les autorités de santé en ont dévoilé la liste complète parmi laquelle figurent notamment les fibroses pulmonaires, les thromboses veineuses cérébrales, les déficits immunitaires héréditaires, l'hypertension artérielle et pulmonaire, la mucoviscidose ou encore le syndrome de Brugada. 

Ces derniers jours, le gouvernement a élargi la liste des personnes éligibles à la vaccination, pour accélérer la campagne. Elle est ouverte depuis samedi aux 18-50 ans atteints de certaines comorbidités, mais une déclaration suffit et une prescription médicale n'est pas demandée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : fin de l'alerte dans les 9 derniers départements concernés

EN DIRECT - Covid-19 : 10.386 personnes hospitalisées, dont 1655 en soins intensifs

EN DIRECT - Retrait de Félizia en Paca : Muselier salue la "décision républicaine" de l'écologiste

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.