Plan de vaccination anti-Covid : est-il remis en cause ?

Plan de vaccination anti-Covid : est-il remis en cause ?

Ce samedi, le laboratoire américain Pfizer précise que le retard de livraison des vaccins annoncé fin janvier, n'excéderait pas une semaine. Cela ne devrait pas perturber notre calendrier d'autant que d'autres vaccins vont arriver sur le marché.

À partir de lundi avec les personnes de plus de 75 ans et les personnes à risque, environ huit millions de Français seront éligibles à la vaccination. Combien de temps va durer cette étape ? Tout dépendra de deux critères : de la demande, plus forte que prévue, mais difficile à évaluer à ce stade, et du nombre de doses disponibles. Concernant les livraisons, Pfizer a annoncé hier des retards de trois à quatre semaines, le temps de réorganiser son usine en Belgique. Ce samedi matin, le fabricant assure que le rythme normal reprendra dès le 25 janvier, et qu'il y aura même une accélération mi-février. "Ça va avoir un impact au niveau individuel, puisqu'il y a certaines personnes qui auraient pu être protégées un peu avant qui seront protégées un petit peu plus tard. Mais à l'échelle de la population, la capacité qu'on va avoir à sortir de crise, ça n'aura pas d'impact sur le calendrier", précise Dr Martin Blancher, épidémiologiste.

Toute l'info sur

Le WE

Avec le rythme de livraison actuel, le gouvernement espère pouvoir vacciner un million de personnes fin janvier, entre 2,6 et 4 millions d'ici fin février. Le rythme dépendra beaucoup des autres fabricants. Pour le moment, Pfizer est le principal fournisseur. Malgré une incertitude sur le mois de janvier, les livraisons cumulées atteindront neuf millions en mars. Le vaccin Moderna est arrivé en France cette semaine, mais à un rythme beaucoup plus lent. Pour accélérer, tout repose donc sur les vaccins d'AstraZeneca. Cinq millions de doses seront arrivées en février et neuf millions en mars, autant que Pfizer. Un vaccin beaucoup plus facile à produire et plus facile d'utilisation. L'Agence européenne du médicament devrait donner son feu vert à AstraZeneca dans une quinzaine de jours. Deux autres vaccins sont attendus d'ici le printemps. Un renfort précieux au moment où la vaccination du reste de la population commencera.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Joe Biden promet suffisamment de vaccins pour tous les adultes américains "d'ici fin mai"

Quelles sont les alternatives au confinement le week-end ?

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Covid-19 : AstraZeneca, itinéraire d'un vaccin décrié finalement réhabilité

Lire et commenter