VIDEO - Pourquoi a-t-on souvent le blues à Noël ?

BIEN-ÊTRE
DirectLCI
PSYCHO - Solitude, doutes, tristesse, conflit... Pour certains Noël et le Nouvel an ne sont pas toujours synonyme de festivités. Mais d'où vient cette déprime qui accompagne la fin d'année ?

Je n'aime pas Noël, ça me déprime ! C'est une phrase qu'on entend souvent à l'approche de la fin d'année. Mais comment expliquer ce blues environnant alors que certains surfent sur la gaité de l'esprit de Noël ? LCI est allé demander à deux psychologues.

Facteur important : le temps ! Comme nous l'explique Marion Pluvinage, psychologue clinicienne, c'est en décembre que les jours sont les plus courts. Or la privation de la lumière du jour favorise les états dépressifs : "C'est d'ailleurs l'une des explications pour justifier que c'est durant ce mois-ci que le taux de suicides est le plus élevé".


La météo qui accompagne ce manque de lumière n'aide pas à retrouver le sourire non plus. Pluie, soleil inexistant et températures glaciales ne s'avèrent pas sources de motivation pour sortir de notre couette. 

Autre élément essentiel :  la famille ! Comme nous l'explique le professeur Amine Benyamina, pyschiatre à l'hôpital Paul-Brousse à Villejuif, "les fêtes sont des moments particuliers, des moments de grande communion familiale qui lorsqu'on est seul sont bien sûr difficiles à passer".


Si l'isolement est la première cause de dépression au moment des fêtes, la remémoration des conflits familiaux y joue beaucoup aussi : "Famille je te hais, famille j'ai besoin de toi". Rivalité, jalousie mais aussi nostalgie. Le temps qui passe, les souvenirs : rien ne sera jamais aussi beau que vos premiers Noël, lorsque vous étiez encore un enfant insoucient. Les sentiments et les émotions s'amplifient et se mélangent durant cette période : "Nous sommes très à fleur de peau , tout est exagéré à cette période de l'année", estime notre spécialiste. 

En vidéo

Comment lutter contre la déprime hivernale ?

Face à cette déprime, que faire ? Offrir ! Pour oublier ses soucis, rien de mieux qu'apporter de la joie aux autres. Pas besoin de casser son PEL, des petits cadeaux, une marque d'attention feront toujours plaisir à vos proches. Si vous êtes seul(e), entourez-vous de personnes que vous appréciez et profitez d'un bon moment. Mieux, faites du bénévolat et transmettez votre amour à des personnes qui ont encore plus besoin de vous.


Enfin pour s'évader et laisser tous vos problèmes de côté, pourquoi ne pas partir en voyage ? La nouveauté a toujours du bon ! Allez, on garde le moral, plus que quelques mois et le soleil sera de retour. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter