Progression de l'épidémie : le gouvernement au pied du mur

Progression de l'épidémie : le gouvernement au pied du mur

Dans les hôpitaux, les médecins sont sous pression. Certains disent qu'ils seront bientôt obligés de choisir entre les patients les plus graves. La semaine s'annonce donc très longue pour le gouvernement qui n'exclut pas de prendre de nouvelles décisions.

Sous leurs yeux, ils voient s'écrire le scénario que le gouvernement redoute le plus. Voilà pourquoi 41 médecins signent une tribune ce dimanche matin dans la presse. "Nous serons contraints de faire un tri des patients afin de sauver le plus de vies possibles. Ce tri concernera tous les patients, Covid et non Covid."

Toute l'info sur

Le WE

Les médecins brandissent cette menace pour pousser le gouvernement à renforcer les restrictions. Car depuis le début de la crise, le tri des patients est considéré comme le stade ultime du désastre sanitaire. "On ne pourra pas accueillir tout le monde si cette épidémie évolue à la vitesse actuelle. La décision de renforcer un confinement est une décision politique. Nous renseignons simplement le gouvernement sur l'alerte sanitaire. C'est à eux de prendre les décisions", souligne Frédéric Adnet, professeur de médecine d'urgence, chef de service urgences Samu-Smur - Hôpital Avicenne (AP-HP), Bobigny (Seine-Saint-Denis).

L'inquiétude des médecins est-elle justifiée ? Partout en France, les taux d'incidence montent. Plus de 42 000 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures, soit 17% de plus en une semaine. Le nombre de malades en réanimation s'élève à 4791. La saturation menace particulièrement l'Île-de-France où toutes les douze minutes, une personne est admise en réanimation. C'est l'un des indicateurs les plus surveillés par le gouvernement. Dans leur tribune, les 41 médecins estiment que les mesures actuelles sont insuffisantes. Le gouvernement n'exclut pas de prendre de nouvelles décisions dès la semaine prochaine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Lire et commenter