Quand le confinement pénalise l'approvisionnement en médicaments

Quand le confinement pénalise l'approvisionnement en médicaments

REPORTAGE - La pénurie de médicaments s'aggrave. Jamais certains d'entre eux n'ont autant manqué.

Ce lundi matin, comme tous les jours dans une pharmacie de Creully-sur-Seulles (Calvados), certains médicaments manquent à l'appel. Des antibiotiques ou le traitement pour la thyroïde ne sont pas les seuls à être régulièrement en rupture de stock. Figurent aussi notamment sur la liste des médicaments utilisés en psychiatrie ou des traitements pour le cœur, indispensables pour les patients.

La pénurie concerne cette année 2 400 médicaments dans l'Hexagone. Ce sont le plus souvent des antibiotiques ou des antiépileptiques. Des médicaments dont l'interruption peut mettre en jeu le pronostic vital des patients. Une situation qui inquiète l'UFC-Que Choisir.

Toute l'info sur

Le 13H

Pour expliquer ce manque, le temps d'acheminement des médicaments est l'une des principales pistes. En effet, ils sont pour la plupart produits à l'étranger et en quantités très limitées. La situation ne devrait pas s'arranger. Avec la pandémie, la compétition autour du domaine de la santé aggrave ces pénuries.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Origine du Covid : l'espoir d'une "avancée majeure" après une découverte de l'Institut Pasteur

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.